Écrivain dans la société

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (368 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous allons donc nous demander si un écrivain peut contribuer à l’amélioration de la société actuelle.
Dans un premier temps on constatera qu’un auteur peut contribuer à l’amélioration de lasociété et on nuancera cette idée dans un deuxième temps.
I) a) L'écrivain se donne les moyens de toucher la masse des gens qui peut-être rechignerait à lire des essais philosophiques ou à lire lesjournaux. En tant qu’intellectuels, les écrivains guident les hommes en faisant appel à leur raison. Ainsi, la comédie L’Avare de Molière voulait corriger l’avarice des hommes par le rire. Il pourrait alorscontribuer effectivement à améliorer la société. Prenons l’exemple de quelques auteurs qui ont été poussé à prendre position sur la violence des guerres de religions de la Renaissance. Dans Discoursdes misères de ce temps, Ronsard affirme sa loyauté envers le Prince et dénonce les exactions des protestants. Pour des raisons politiques, dans _Les Châtiments,_ Hugo s'en prend avec vigueur àNapoléon III et donne une présentation très négative du régime impérial. Et pour des raisons sociales, Les philosophes luttent contre des idées politiques et sociales qui leur paraissent contestables tellesque la monarchie absolue et ses inégalités. Le régime de la justice constitue un ensemble contre lequel ils exercent leurs critiques. Zola dénonce les manigances qui entourent le procès du capitaineAlfred Dreyfus accusé à tort d'espionnage dans son article J’accuse qui a changé la pensée de la société française. Par la suite, la France est plongée dans un débat national sur la bataille contrel’antisémitisme.
b) Avec la vision classique, on a considéré a un certain moment que l’écrivain était un historien qui enregistrait les événements et les faits dont il était témoin. C’est bien entenduune vision très restrictive qui ne prend pas en considération les motivations psychologiques, esthétiques ou même politiques du message écrit. Victor Hugo décrit la nécropole de Gizeh et ses...