Éléments théoriques pour comprendre une situation géopolitique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1246 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ÉLÉMENTS THÉORIQUES POUR COMPRENDRE UNE SITUATION GÉOPOLITIQUE
OBJECTIFS.
--> Exercer une démarche permettant de concevoir, d'analyser et de comprendre une situation géopolitique actuelle telle qu'elle se présente dans un espace géographique donné.
--> Apprendre à traiter une certaine masse d'informations selon un questionnement géographique et historique afin de rendre intelligible cettesituation géopolitique.
--> Développer le discernement quant à la qualité des sources d'informations utilisées.
CADRE THÉORIQUE.
--> Une situation géopolitique
C'est un ensemble de relations de pouvoir que des groupes humains tissent entre eux en fonction de leurs représentations et qui s'exprime dans l'espace.
--> Le pouvoir
C'est le contrôle et la domination des hommes et des choses enfonction de représentations, de valeurs, de motivations ou d'intérêts spécifiques.
--> L'acteur
Un acteur existe lorsque plusieurs individus qui partagent les mêmes valeurs ou les mêmes représentations géopolitiques, qui s'identifient aux mêmes référents socio-culturels ou qui visent les mêmes objectifs politiques et économiques, décident de les défendre ensemble en développant une action commune ayantune incidence sur une portion d'espace géographique et les autres acteurs. Autrement dit, on peut appeler acteur tout groupe constitué doté du pouvoir de mettre sa puissance au service de ses représentations.
Suivant les situations rencontrées, un acteur peut se trouver dans des relations de réciprocité ou de domination (dominant/dominé) avec les autres acteurs. Comme les actions peuvent sedéployer dans des espaces à diverses échelles, il est nécessaire de faire appel à des niveaux spécifiques d'analyse pour les identifier.
--> Le territoire
Un territoire existe comme représentation mentale d'un groupe humain appelé acteur et comme aménagement spécifique d'un espace. Plus précisément, le territoire est une portion d'espace géographique qui est territorialisée (socialisée) et qui faitl'objet d'une appropriation physique et/ou symbolique. Autrement dit, un territoire a une existence objective et subjective : il est, d'une part, un espace valorisé explicitement donc revendiqué et, d'autre part, le résultat d'actions humaines (aménagement, organisation, exploitation ou mise en valeur). Lorsqu'un espace devient un enjeu pour plusieurs acteurs, il en résulte un territoire qui est leproduit de leurs interactions.
--> Les ressources, les aménagements et les populations
Ce sont les éléments du territoire qui conditionnent la portée des actions. Ce sont les enjeux économiques, politiques et/ou sociaux-culturels des relations entre les acteurs.
--> Les dimensions spatiales
Une situation géopolitique, outre le territoire directement concerné, s'articule très souvent endimensions d'étendues variables. Pour reconnaître ces dimensions, il faut mobiliser plusieurs niveaux de lecture. En effet, le choix de la bonne échelle est une condition indispensable pour identifier les éléments qui expliquent la situation.
Nous pouvons retenir les six échelles suivantes : locale (20'000 km2), régionale (200'000 km2), macro-régionale (2'000'000 km2), continentale (20'000'000 km2),intercontinentale et mondiale. Les chiffres ne sont que des indications très approximatives.
--> Les dimensions temporelles
Une situation géopolitique est marquée par des événements ponctuels (crises, guerres, tensions ou phases d'accalmie, conférences, traités de paix) et des changements durables qui s'articulent sur des temps plus ou moins longs. Reconnaître les ruptures, les transformations,les progressions ou les régressions qui marquent les sociétés humaines dans leur histoire sont des indicateurs précieux pour mesurer l'importance des valeurs sur lesquelles se construit l'identité des acteurs, la force de leurs revendications et la nature de leurs stratégies. Comprenons par là que les événements ponctuels ne sont souvent que des catalyseurs de dynamiques de longue durée. Ils ne...