Élévation, de c. baudelaire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1057 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

C'est le troisième poème de la section "Spleen et Idéal" après l'Albatros, qui relate la chute du poète et le malaise qui le prend a vivre chez les hommes du commun, voilà le poème inverse. Le titre est polysémique: l'élévation est l'action de s'élever, le mouvement d'ascension; le résultat de cette action, la supériorité dans le voce liturgique, le moment de la messe ou le prêtreéleva l'hostie. Ce poème compose de cinq quatrains d'alexandrins aux rimes embrassées met en scène le mouvement d'élévation du poète qui vit dans un monde de duel en connaissant une libération permise par le langage poétique.

LECTURE

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,
Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,
Par delà le soleil, par delà les éthers,
Par delà les confinsdes sphères étoilées,

Mon esprit, tu te meus avec agilité,
Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,
Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde
Avec une indicible et mâle volupté.

Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;
Va te purifier dans l'air supérieur,
Et bois, comme une pure et divine liqueur,
Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

Derrière les ennuis et lesvastes chagrins
Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,
Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse
S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

Celui dont les pensers, comme des alouettes,
Vers les cieux le matin prennent un libre essor,
- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort
Le langage des fleurs et des choses muettes!

ANNONCE DES AXES

ETUDE

I) Le mouvementd'élévation

- La structure du poème
Les deux premiers quatrains forment une phrase avec Q 1 des compléments de lieu qui évoquent la nature terrestre puis la nature céleste (introduites par les locutions "au-dessus" et "par-delà" repesées) et Q2 la principale avec adresse à" mon esprit ". Les rimes de ces deux quatrains sont importantes : QI " vallées " et " mers " représentent le bas tandisque "éthers" et "étoilées" représentent le haut = > on note une opposition de sens niais un rapprochement par la rime; Q: "agilité " et " volupté" représentent l'abstrait tandis que " onde " et " profonde " représentent le concret = > renforcement du sens avec l'embrassement des rimes. Q3 continue cette adresse avec une exhortation à poursuivre ce mouvement puis avec les deux derniers quatrains,nous avons une généralisation sur le bonheur du poète dans ce moment: après l'exhortation, c'est la réflexion sur l'envol avec le passage de la deuxième personne du singulier … la troisième.

- L'envol
Champ lexical du mouvement "au-dessus", "par-delà", "meus", "agilité"‚ "sillonnes", "envoie-toi", "va", "air supérieur", "aile vigoureuse" ( métonymie), "s'élancé", "vers les cieux", "libre essor","plane sur la vie".
Cet envol est aussi évoqué par l'allitération du [m] dans Q3 "miasmes morbides", "comme", "limpides" ) qui montre la lourdeur du monde terrestre, par l'assonance de [eu] dans Q4( "brumeuse", "heureux", "peut", "vigoureuse", "lumineux") qui montre la legato acquise par le poète.
==> un mouvement progressif qui part de la réalise terrestre et qui s'en éloigneprogressivement; la courbe dynamique d'un entre qui réussit un arrachement libérateur "loin" des contingences matérielles, de l'ici-bas.

II) Un monde duel

On note une opposition entre le spleen et l'idéal

SPLEEN a IDÉAL
- Le monde de la matière: "miasmes" a Le monde de l'esprit: "esprit", "indicible"
- Le monde de l'ombre: "bois", "montagnes", "nuages" a Le monde de la clarté: "soleil", "éthers","onde", "air", "limpides", "lumineux ", "feu clair"
- Le monde du désespoir: "ennuis", "vastes chagrins" a Le monde de l'espoir et du plaisir: "sereins", "heureux", "gaiement", "mâle volupté"
- Le monde de l'impureté: "chargent de leur poids" a Le monde de la pureté: "purifier", "pure et divine", "immensité", "profonde "

à Dans l'écartèlement entre le monde terrestre, terrain du spleen et...