Émilie du châtelet, discours sur le bonheur (1746-48)

Pages: 2 (264 mots) Publié le: 9 décembre 2009
Émilie du Châtelet (1706-1749), Discours sur le bonheur (16746-1748).

Dans l’amour de l’étude se trouve renfermée une passion dont uneâme élevée n’est jamais entièrement exempte, celle de la gloire ; il n’y a même que cette manière d’en acquérir pour la moitié du monde, etc’est cette moitié justement à qui l’éducation en ôte les moyens, et en rend le goût impossible.
Il est certain que l’amour de l’étude estbien moins nécessaire au bonheur des hommes qu’à celui des femmes. Les hommes ont une infinité de ressources pour être heureux, qui manquententièrement aux femmes. Ils ont bien d’autres moyens d’arriver à la gloire, et il est sûr que l’ambition de rendre ses talents utiles à sonpays et de servir ses concitoyens, soit par son habileté dans l’art de la guerre, ou par ses talents pour le gouvernement, ou lesnégociations, est fort au-dessus de celle qu’on peut se proposer pour l’étude ; mais les femmes sont exclues, par leur état, de toute espèce de gloire,et quand, par hasard, il s’en trouve quelqu’une qui est née avec une âme assez élevée, il ne lui reste que l’étude pour la consoler detoutes les exclusions et de toutes les dépendances auxquelles elle se trouve condamnée par état. […]
J’ai dit que l’amour de l’étude était lapassion la plus nécessaire à notre bonheur ; c’est une ressource sûre contre les malheurs, c’est une source de plaisirs inépuisable.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Discours sur le bonheur
  • Dissertation sur le bonheur emilie du chatelet
  • Mme du chatelet
  • Mme du chatelet, discours sur le bonheur
  • Mme du chatelet : discours sur le bonheur
  • Madame de Châtelet discours sur le bonheur
  • Madame du châtelet discours sur le bonheur
  • Mme du châtelet discours sur le bonheur

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !