Étude stratégique zara

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6199 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR STRATEGIE – Cas Entreprise : ZARA
- Page -
- PRESENTATION DE LA SOCIETE INDITEX - 2

I – DIAGNOSTIC DE LA SITUATION PRESENTE

A) ANALYSE DE L’ENVIRONNEMENT EXTERNE 4

1) L’analyse de l’intensité concurrentielle sur le Marché de la Distribution du Prêt-à-porter (5 forces de Porter)
a. Marché mondial4
b. En Asie 5
c. Conclusion : Menaces et opportunités 7
2) Facteurs clés de succès 8
3) Positionnement concurrentiel Zara vis-à-vis de ses concurrents majeurs (H&M et GAP)
a. Marché mondial 9
b. Zoom en Asie 10
c. Conclusion10

B) ANALYSE INTERNE 11

1) Analyse de la prestation : Evaluation fonctionnalités en fonction du portrait robot du client ZARA
a. Marché Europe 11
b. Marché Asie (Chinois) 12
2) Système d’offre 13
3) Analyse des ressources et des compétences :
a. Inventaire et évaluation des ressources14
b. Ressources Distinctives ou stratégiques 16
4) Synthèse de l’analyse interne (Forces et Faiblesses) 17

II- PERSPECTIVES DE ZARA DU POINT DE VUE DE LA COMPETITIVITE

Matrice Interaction Menaces/Opportunités /Forces/faiblesses 18

III- STRATEGIE POUR L’AVENIR

1) Option 1 – Se développer en conservant le même modèle - : avantages /inconvénients 19
2) Option 2 – Se développer en exportant une duplication de son modèle - : avantages / inconvénients 21

- CONCLUSION GENERALE - 22

- PRESENTATION SOCIETE Inditex -

En 1963, Amancio Ortega fils de cheminot emprunte avec son frère et sa sœur 1500 pesetas (90 €) pour acheter des machines à coudre et établir un atelier de confection dans un garage dela Corogne. Il ouvre sa première boutique de vêtement en 1975 dans le port industriel de la Corogne au nord-ouest de l’Espagne, qu’il nomme ZARA. Son affaire démarre bien, ce qui leur permet d’ouvrir d’autres magasins en Galice, puis dans le reste du pays. En 1985, le groupe prend le nom d’Inditex. A la fin des années 80, ZARA franchit les frontières pour s’installer au Portugal, à Paris et à NewYork. La conquête de l’Europe se poursuit la décennie suivante, celle de l’Asie et du Moyen-Orient dans les années 2000 – ZARA est la marque leader du groupe. Elle se positionne sur un créneau assez haut de gamme en proposant des vêtements « mode à un prix accessible ».
La valeur clé du groupe est l’HUMILITE, à l’image de son fondateur qui étant un homme secret, a toujours fuit les médias – Cedernier détient toujours 59% du capital de l’entreprise (reste coté en bourse depuis 2001) - L’entreprise a pour devise : « le temps compte plus que les coûts »
En 2010 : 4607 magasins dans 74 pays – 90000 employés (dont 3500 en Espagne) – 900 sous-traitants, plus 30000 modèles différents créés par an – Leader MONDIALE du prêt-à-porter devant GAP et H&M – CA = 11,1 Milliard € pour 1 résultatd’exploitation de 1,7 milliard €

UN DEVELOPPEMENT RAPIDE et UN SUCCES Jusqu’ici TOUJOURS VERIFIE

[pic]

Dans ce contexte de forte concurrence et de guerre des prix, ZARA doit-il AUGMENTER sa production LOCALE pour pouvoir assurer un approvisionnement rapide et un prix à même de concurrencer ses principaux adversaires. C’est ce que font déjà ses concurrents MANGO et H&M ( avec 60% articlesfabriqués en Asie, et dont plus de la moitié en chine, contre seulement 34% à Inditex)
En 2008 : l’ASIE représente un continent clé pour le développement de ZARA – ce marché est à investir vite pour prendre relais d’une Europe très disputée. Se traduit par une forte volonté de conforter son implantation au Japon (en concurrence avec UNIGLO et H&M leader au Japon), en Asie et en Corée du Sud, avec un...