'' Ce coeur qui haïssait la guerre '' robert desnos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (921 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction : Robert Desnos est un poète que l’on associe au surréalisme, mais également à la période de la seconde guerre mondiale, pendant laquelle il publia, dans la clandestinité, un nombreimportant de ces textes. Ceux-ci témoignent de son engagement dans la résistance, ce qui lui valut la déportation et lui coûta la vie. Le poème ‘’ Ce coeur qui haïssait la guerre ‘’, extrait du recueilposthume Destinée arbitraire, publié initialement le 14 juillet 1943 sous le pseudonyme de Pierre Audier dans la revue L’Honneur des poètes à laquelle participèrent des poètes comme Paul Eluard ouLouis Aragon, est révélateur de cet engagement : seize vers hétérométrique pour inciter les lecteurs à rejoindre les rangs de la résistance. Comment ce poème peut-il efficacement servir une telle causepolitique ? Nous tenterons de répondre à cette question en nous demandant comment, à travers le lyrisme engagé de l’artiste, ce poème se révèle un appel au combat collectif.
I/le lyrisme du poèmeest au service de l’engagement
1°) bouleversement dans l’âme du poète
Ex : ‘’ce cœur qui haïssait la guerre voilà qu’il bat pour le combat et la bataille’’
*Opposition des temps ‘’haïssait’’imparfait alors que ‘’bat’’ est au présent
*Rejet violent de la guerre avec le verbe ‘’haï[r]’’
*Opposition des champs lexicaux de la vie te de la nature ‘’saison, jour, nuit/combat,bataille, salpêtre ‘’
2°) un appel qui vient du cœur
*métonymie : il emploie ‘’ce cœur’’ pour parler de lui
* Rime sémantique interne ‘’veines/haine’’ rappelé par le nom ‘’salpêtre’’ meten évidence le fait que les veines qui alimente le cœur en sang sont rempli de haine
* Allitération en [v]/[f] ‘’voilà qu’il se gonfle et qu’il envoie dans les veines’’ mime la circulation dusang
*Champs lexicale du bruit ligne 4 à 7 qui révèle la force de l’appel a la révolte, comme un cri qui vient du cœur ‘’bruit, oreilles, sifflent, son, cloche, écouter, enten[dre]’’
3°)...