01022010

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (559 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le neveu de Rameau est à la fois artiste, philosophe, fantasque et cynique. Comparé au « Neveu », le philosophe incarne en lui la réflexion. Il a surtout pour but de donner la réplique au Neveu.Rameau réfute les valeurs morales imposées par la société : vertu, amitié. Il pense qu'il faut être immoral pour pouvoir réussir. Le philosophe tente de le persuader que l'honnêteté seule peut rendreheureux. Les deux hommes discutent ainsi dans un café du Palais-Royal. Ils se demandent à quelle personne il faut ressembler pour devenir le citoyen idéal.

Prenant l'apparence d'une conversation àbâtons rompus, cette discussion est centrée sur le thème de la morale — thème important dans l'œuvre de Diderot. Il est approché par différents biais, comme l’éducation, la place de l’homme de génie dansla société, la musique…
Les hommes, pour satisfaire leurs besoins, se soumettent et s’éloignent des valeurs défendues par le philosophe car la philosophie serait irréaliste. Cependant, la vie de Luiparait vide et improductive, inutile et vaine. Il n’aurait rien produit là où le philosophe travaille pour le bien de l’humanité[3].
Rameau nie ensuite les valeurs telles que la vertu ou l'amitié. S'ysoumettre serait pour lui synonyme de malheur. Le philosophe s'offusque d'un tel cynisme et le met en garde de l'impossibilité d'être heureux avec une telle immoralité. Le Neveu de Rameau luirétorque que seule, la Société impose une telle attitude. Il se délecte de calquer ses vices sur ceux des autres et de mimer avec un réel talent tous les sentiments nécessaires pour paraître et briller ensociété.
Concernant la morale, Le Neveu de Rameau affirme que chacun agit conformément à ses intérêts et non d'après les grands principes. Il se réjouit de son propre amoralisme et veut juger la vie,les personnes et les événements non en bien ou en mal mais à l'aune de la beauté et du prestige qu'ils confèrent.
Le philosophe est émerveillé par tant de talents et s'interroge sur le décalage...
tracking img