06-09-07Petit-manuel-pour-la-creation-de-slogans

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1042 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
[pic]Petit manuel pour la création de slogans

■ Quelques techniques pour créer des slogans…

► Jouer avec les mots

1) Faire émerger des sens multiples
La répétition par un double sens :
Exemple : Coup de cœur, pas coût de cœur (Ford)
C’est trop bête d’avoir des petites bêtes (Aérosol Spray- Pax)
[pic]Piège à éviter : un taux de complexitétrop élevé…
Exemple : Le courant ne passait plus. EDF arrive en courant, me met au courant du problème, me remet le courant. Et tout ça avec le sourire, c’est pas si courant !
5 sens différents du mot « courant » : le récepteur a une perception trop nette de la fabrication du slogan, c’est même plus drôle…

Aide à la compréhension par une image :
Exemple : La fin des pompesfunèbres (Slang) ; grâce à l’image, le récepteur comprend qu’on parle de chaussures…
[pic] Piège à éviter : L’image est si forte qu’on ne retient que l’une des interprétations et pas l’autre qui concerne la marque !
Exemple : Pour des mécaniques qui roulent (Total) ; l’image représente des muscles bien huilés : le récepteur peut retenir une pub pour une salle de sport ?Isotopie : 2 éléments avec un fil conducteur qui font comprendre le message d’une certaine façon.
Exemple : Huit briques en liquide c’est toujours bon à prendre (jus de fruits) 
[pic]Piège à éviter : que l’une des isotopies l’emporte sur l’autre dans notre mémoire.
Exemple : ci-dessus, c’est l’isotopie financière qui l’emporte.

Utilisation de mots familiers : comme on n’a pas l’habitudede les voir écrits, cela interpelle et attire l’attention.
Exemple : Entre le bricolage et vous il faut que ça colle.
[pic]Piège à éviter : Cela peut choquer le récepteur car il n’a pas l’habitude de voir ces mots qu’il utilise dans la langue orale par écrit.
Exemple : Le café Stentor, le café bien balancé : référence au physique d’une femme…

2) Le choc des contraires
C’est une bonnetechnique d’utiliser des couples de contraires dans un slogan car tout le monde en connaît quelques-uns, et visuellement, ils émergent comme 2 repères attirant notre attention.

En début/fin de groupes :
Exemple : Dur avec la saleté / Tendre avec les couleurs (Mir)
Un paradis/ pour tous les enfers (Nissan)
[pic]Il n’est pas obligatoire de mettre les contraires en début/ fin degroupes, du moment qu’ils occupent la même place dans les 2 parties de la phrase.
Exemple : Ce sont aussi les petits détails qui font les grandes voitures.

Répétition des contraires : encore plus d’impact !
Exemple : Il vaut mieux être petit et voir grand que grand et voir petit.

Un antonyme dépendant de l’autre : permet une bonne cohabitation de deux antonymes ne vont pas ensemble…Exemple : La douce violence d’un parfum d’homme (Drakkar noir)

3) Imbriquer, faire et défaire des mots

Le mot valise : c’est mélanger 2 mots.
Exemple : Le loto c’est spormidable !
[pic] Piège à éviter : Un mot valise ne peut faire entrer en lui que deux mots ayant un fragment phonique commun.
Exemple : Nathan+ logiciel = non
Nathan + ordinateur =Ordinathan
Ou confiture + compote = Confipote

Jeux d’oral et d’écrit… ou déplacement des frontières des mots
Exemple : Un parfum de nouveau thé (Eléphant)
La logique mentale est perturbée : on s’attend à voir « nouveauté », et ce n’est pas ce découpage de mot qui apparaît !
Dim moi tout : aucun sens (dim ne veut rien dire) mais oralement on entend « dis-moitout ».

La dérivation par le vide :
[pic]Rappel : la dérivation = changer la nature du mot en rajoutant préfixe/suffixe, …
Ex : personnifier → personnification, personnage, personne, …
Mais pour un nom de marque, ce n’est pas toujours facile ! Par exemple, prenons Dior → dioreux ? dioraire ? diorique ? dioresque ?
Le mieux = très Dior
La dérivation par le vide, c’est placer le nom de la...
tracking img