1000 Milliards de poeme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
1. Le roi de la Pampa retourne sa chemise
1. Lorsque tout est fini, lorsque l’on agonise
1. Le cheval Parthénon s’énerve sur sa frise
1. Le vieux marin breton de tabac prit sa prise
1. C’était à cinq o’clock que sortait la marquise
1. Du jeune avantageux la nymphe s’était éprise
1. Il se penche il voudrait attraper sa valise
1. Quand l’un avec que l’autre aussitôt sympathise
1. Lorsqu’unjour exalté l’aède prosaïse
1. Le marbre pour l’acide est une friandise
2. pour le mettre à sécher aux cornes des taureaux
2. lorsque le marbrier astique nos tombeaux
2. depuis que lord Elgin négligea ses naseaux
2. pour du fin fond du nez exciter les arceaux
2. pour consommer un thé puis des petits gâteaux
2. snob un peu sur les bords des bords fondamentaux
2. que convoitait c’est sûr unehorde d’escrocs
2. de faite il pourrait bien que ce soient des jumeaux
2. pour déplaire au profane aussi bien qu’aux idiots
2. d’aucuns par dessus tout prisent les escargots
3. le cornédbif en boîte empeste la remise
3. des êtres indécis vous parlent sans franchise
3. le Turc de ce temps-là pataugeait dans sa crise
3. sur l’antique bahut il choisit sa cerise
3. le chauffeur indigèneattendait dans la brise
3. une toge il portait qui n’était pas de mise
3. il se penche et alors à sa grande surprise
3. la découverte alors voilà qui traumatise
3. la critique lucide aperçoit ce qu’il vise
3. sur la place un forain de feu se gargarise
4. et fermentent de même et les cuirs et les peaux
4. et tout vient signifier la fin des haricots
4. il chantait tout de même oui mais ilchantait faux
4. il n’avait droit qu’à une et le jour des Rameaux
4. elle soufflait bien fort par-dessus les coteaux
4. des narcisses on cueille ou bien on est des veaux
4. il ne trouve aussi sec qu’un sac de vieux fayots
4. on espère toujours être de vrais normaux
4. il donne à la tribu des cris aux sens nouveaux
4. qui sait si le requin boulotte les turbots ?
5. Je me souviens encor de celleheure exquise
5. On vous fait devenir une orde marchandise
5. Le cheval Parthénon frissonnait sous la bise
5. Souvenez-vous amis de ces Îles de Frise
5. On écoutait bien surpris par cette plaine grise
5. Quand on prend des photos de cette tour de Pise
5. Il déplore il déplore une telle mainmise
5. Et pourtant c’était lui le frère de feintise
5. L’un et l’autre a raison non la foule insoumise5. Du voisin le Papou suce l’apophyse
6. les gauchos dans la plaine agitaient leurs drapeaux
6. on prépare la route aux pensers sépulcraux
6. du client londonien où s’ébattent les beaux
6. où venaient par milliers s’échouer les harenceaux
6. quand se carbonisait la fureur des châteaux
6. d’où Galilée jadis jeta ses petits pots
6. qui se plaît à nouer les provinciaux
6. qui clocharddevait jeter ses oripeaux
6. le vulgaire s’entête à vouloir des vers beaux
6. que n’a pas dévoré la horde des mulots ?
7. nous avions aussi froids que nus sur la banquise
7. de la mort on vous greffe une orde bâtardise
7. il grelottait le pauvre aux bords de la Tamise
7. nous regrettions un peu ce tas de marchandise
7. un audacieux baron empoche toute accise
7. d’une étrusque inscription lapierre était incise
7. aller à la grande ville est bien une entreprise
7. un frère même bas est la part indécise
7. l’un et l’autre ont raison non la foule imprécise
7. le gourmet en salade avale la cytise
8. lorsque pour nous distraire y plantions nos tréteaux
8. la mite a grignoté tissus os et rideaux
8. quand les grélons gin mars mitraillent les bateaux
8. lorsqu’on voyait au loin flamberles arbrisseaux
8. lorsque vient le pompier avec ces grandes eaux
8. les Grecs et les Romains en vain cherchent leurs mots
8. elle effraie le Berry comme les Morvandiaux
8. que les parents féconds offrent aux purs berceaux
8. a tous n’est pas donné d’aimer les chocs verbaux
8. lorsque vient le pompier avec ces grandes eaux
9. Du pôle à Rosario fait une belle trotte
9. Le brave a beau...
tracking img