12 Commandement de la menagere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5599 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Population, famille

1

Dans les couples de salariés, la répartition du travail domestique reste inégale
Sophie Ponthieux, Amandine Schreiber*

La répartition des tâches domestiques et familiales entre conjoints peut s’analyser en termes de spécialisation, de pouvoir économique, ou de normes sociales. La participation désormais massive des femmes au marché du travail devrait aller de pairavec une moindre spécialisation des conjoints. Or, même dans les couples où les deux conjoints travaillent à temps complet, la répartition des tâches est loin d’être égalitaire. Dans les couples de salariés, la part des tâches domestiques accomplies par les hommes est toutefois sensible à l’écart entre leur salaire et celui de leur conjointe. Lorsque la femme gagne plus, son conjoint en fait unpeu plus. Cela ne suffit pas à combler l’écart de temps passé par les conjoints aux tâches domestiques.

n Fr a n c e , s e lon l’ e nquête emploi du temps de 1998-99 (encadré 1), les femmes en couple consacrent en moyenne deux fois plus de temps aux tâches domestiques et familiales que leurs conjoints (Brous s e, 1999). Le partage des tâches domestiques est souvent analysé sous l’angle desthéories du

E

capital humain et de la famille. Dans ce cadre, le temps consacré aux tâches domestiques par chacun des conjoints résulte d’une division du travail qui permet de maximiser le bien-être d e la f a m ille, considérée comme un tout : chacun se spécialise dans les activités pour lesquelles le rendement de son temps est rela-

tivement le plus élevé (Becker, 1985). Si les femmes ont demoindres perspectives de gains sur le marché du travail que les hommes, alors il est plus rentable qu’elles se spécialisent dans les tâches domestiques tandis que les hommes réservent leur temps au travail rém u n é r é . In v e r s e m e n t , u n e femme devrait d’autant plus

*Sophie Ponthieux, Amandine Schreiber font partie de la division Conditions de vie des ménages de l’Insee.

Donnéessociales - La société française

43

édition 2006

1

Population, famille
travailler à l’extérieur du ménage, que ses perspectives de rémunération rattrapent celles de son conjoint, autrement dit, que la valeur marchande du temps des deux conjoints se rapproche. Dans ce cas, d’un point de vue strictement économique, il n’est pas plus rentable pour le ménage que ce soit la femme qui prenneen charge les tâches domestiques, et le partage devrait tendre vers plus d’égalité (Becker, 1985). Or, si les femmes qui travaillent consacrent un peu moins de temps aux tâches domestiques que les inactives, l’écart demeure fort entre conjoints, même lorsque les deux travaillent à temps complet : dans ce cas, les tâches domestiques occupent les femmes 4 heures par jour en moyenne, contre 2 heures1/4 pour les hommes (figure 1). Malgré la présence désormais massive des femmes sur le marché du travail, l’inégalité du partage des tâches domestiques semble donc particulièrement résistante. Figure 1 - Temps domestique au cours d’une journée moyenne selon l’activité des femmes
Actives ayant un emploi Sans emploi à temps complet Femmes Hommes Rapport F/H dont soins aux enfants : Femmes HommesRapport F/H 3 h 55 2 h 14 1,8 à temps partiel 4 h 29 2 h 14 2,0 6 h 45 1 h 52 3,6 5 h 01 2 h 07 2,4 Ensemble

0 h 31 0 h 13 2,4

1 h 18 0 h 15 5,2

1 h 09 0 h 15 4,6

0 h 46 0 h 14 3,3

Champ : couples dont l’homme est actif occupé. Source : Insee, enquête emploi du temps 1998-1999.

Figure 2 - Pourcentage d'hommes et de femmes effectuant une tâche domestique aux différentes heuresd'une journée
Heures

Hommes

4 h 00 5 h 30 7 h 00 8 h 30 8 h 00 10 h 30 10 30 10 hh00 11 h 30 13 h 00 14 h 30 16 h 00 17 h 30 19 h 00 20 h 30 22 h 00 23 h 30

Femmes

Le partage des tâches domestiques : allocation du temps, pouvoir économique et normes de genre
Depuis une quinzaine d’années, la persistance d’un partage inégal des tâches domestiques entre conjoints a fait l’objet de...
tracking img