1879 - 1914 : L'enracinement de la culture républicaine.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CHAPITRE 3: 1879 - 1914 : L'enracinement de la culture républicaine.
Introduction

La république s'appuie sur un large soutien populaire qui lui permet de s'enraciner malgrès les crises qu'elle traverse. Elle accomplit une oeuvre importante , elle consolide les libertés , Et elle fonde l'école gratuite, laïque et obligatoire. Laïcisation de l'Etat et de la société ; mais aussi , éveil d'uneconscience politique et apprentissage des pratiques démocratiques.

Problématiques

comment le régime républicain réussit-il à s'imposer aux Français ?
Comment la république libérale et parlementaire surmonte-t-elle les oppositions nationaliste et socialiste?
Comment s'opère le glissement à gauche de la république?
Quel bilan dresser de la république à la veille de la guerre?

I. 1879 -1885 : La consolidation de la République.
a) L'installation de la république.
Les républicains s'emparent progressivement de tous les leviers du pouvoir: la chambre des députés (doc 2 p 144) et le Sénat . Le président de la république : Jules Grévy président de 1879 - 1887. Ils affirment leur attachement aux valeurs de 1789 à travers un certain nombre de symboles et de rituel : (dossier p 136-137). 1er symbole le drapeau tricolore , le buste de Marianne , la marseillaise du capitaine Rouget de Lisle et La fête du 14 Juillet ( 1880) . Les communes se dotent de mairies (1884). ( doc 1 p 142). La république s'organisent autour de plusieurs force : les républicains opportuniste ou modérés : Gambetta et Ferry . Les républicain radicaux : Clémenceau. ( le " ne pas confondre" page 160).b) L'oeuvre des républicains opportuniste.
Des lois essentielles sont votées : Etablissement des libertés de réunion et de presse en 1881 . Lois Jules Ferry instaurant l'enseignement gratuit et obligatoire pour tout les enfants de 6 à 13 ans et créant l'école publique laïque [déf p 146] en 1881- 82. Loi de Waldeck-Rousseau reconnaissant l'existence des syndicat en 1884 . (le "ne pasconfondre" page 160) . Rétablissement du divorce (1884). L'enseignement secondaire est aussi tranformé: réforme des programmes et de la pédagogie.(doc 5 p 145). Cette oeuvre républicaine est vivement attaquée par l'Eglise mais massivement approuvée par la majorité de l'opinion " les couches nouvelle" (dossier p 146 - 147).

II) 1886-1899: La république face aux crises.
La république surmonte lescrises auxquelles elle est confronté dans les dernières années du XIXème siècle.
a) La crise Boulangiste
En 1886-87 , le génral boulanger rallie tout les mécontents: Ceux qui reprochent à la république son immobilisme social: le monde ouvrier. Ceux qui dénoncent l'instabilité ministèrielle : les Antiparlementariste. Et ceux qui rêvent d'une revanche contre l'Allemagne. Aussi ceux qui s'insurgecontre les scandales politico-financiers : le scandale des décorations. Le "scandale des décorations" éclate en septembre 1887 , il compromit le Président de la République Jules Grévy ; en effet son gendre distribuait la Légion d'honneur à des fournisseurs complaisants , Grévy doit démissioner. Le Général Boulanger remporte des succès éclatant dans plusieurs élections partielles en 1888 jusqu'àl'apogée de son élection à Paris le 27 janvier 1889 . Accusé de comploter contre le régime , il se discrédite en fuyant en belgique ou il se sucide sur la tombe de sa maîtresse.

b) La montée des oppositions à droite et à gauche.
Boulanger est écarté du pouvoir en 1889 mais dans les années suivantes , les oppositions à la république restent fortes. le "scandale de Panama" qui éclate en 1892nourrit l'antiparlementarisme."Scandale de Panama": une centaine de parlementaires ont touchés d'importantes sommes d'argent pour voter une loi en faveur de la Compagnie du Canal de Panama en difficultés. Le mécontantement ouvrier se manisfeste par les progres du socialisme menée par Jean jaures. La syndicalisation progresse avec la création de la C.G.T qui revendique l'action directe et la grève...
tracking img