1984 Et le meilleur des mondes, les distractions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1353 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les différentes formes de distractions dans 1984 de George Orwell et Le meilleure des Mondes
d’Aldous Huxley.
Le meilleure des mondes D’Aldous Huxley et 1984 de George Orwell, dépeint une Dystopie dans
lequel un état tout-puissant contrôle les actions de sa population et les comportements afin de
préserver sa propre stabilité et puissance. Mais la différence majeure entre les deux estque,
police secrète et la torture, le pouvoir dans le meilleure des mondes est maintenu grâce à des
interventions technologiques qui démarrer avant la naissance jusqu'à la mort et que sa change
réellement ce que les gens veulent. Le gouvernement de 1984 conserve le pouvoir grâce à la force et
d'intimidation. Le gouvernement du meilleure des mondes conserve le contrôle en rendant sescitoyens tellement heureux et superficiellement remplies de loisirs qu'ils ne soucient de leur liberté
personnelle. Dans le meilleure des mondes, les conséquences du contrôle de l'état mondial sont une
perte de dignité, les mœurs, valeurs et les émotions : en bref, une perte de l'humanité.
Dans 1984, George Orwell critique le totalitarisme, pourquoi a-t-il écrit cet œuvre, que veut-ilnous
démontrer.
1984 a été ecrit en 1949, après la deuxième guerre mondial, ou il eut le régime totalitaire avec le
nazisme ou le stalinisme. Ceci montre donc que George Orwell a été beaucoup influence par ces
totalitaire de nature communiste. L’économie de pénurie et l’ordre stalinien régissent pour toujours
les trois super-Etats qui se partagent la planète. Les citoyens subissentune discipline physique et
l'alarme que ça sonne contre le caractère abusif des gouvernements autoritaires, mais encore plus
pour son analyse pénétrant de la psychologie de la puissance et les moyens que les manipulations de
langue et de l'histoire peuvent être utilisées comme mécanismes de contrôle.
Quand au Meilleure des mondes, qui a été écrit en 1931 donc après la première guerremondial,
mais qui a connu une autre période celle du fordisme avec le travaille a la chaine. C’est aussi une
période ou la surconsommation a commence a s’installe au sein de la population au Etats-Unis avec
la monte économique, ou Aldous Huxley va critique. Le meilleure des mondes marque une étape
dans une nouvelle direction pour Huxley, combinant son habileté de satire avec safascination pour
société par l'utilisation de la science et de la technologie.
Le meilleure Des mondes appartient au genre de littérature utopique. Une utopie est une société
imaginaire organisée pour créer des conditions idéales pour les êtres humains, en éliminant la haine,
représenter la société idéale, mais parfois les utopies sont créés pour satirisé des sociétés existantes,
ousimplement pour spéculer sur la vie peut être comme dans des conditions différentes.
Tout au long du Meilleure des mondes, les citoyens de l'état mondial utilisent le nom de Henry Ford,
fondateur de la Ford Motor Company au début du XXe siècle industriel, comme dans notre propre
monde diraient Seigneur"(c'est-à-dire, Christ). Cela démontre que même au niveau de conversation
occasionnelle etd'habitude, la religion a été remplacée par révérence pour la technologie
spécifiquement l'efficacité, la mécanisation de la production de biens dont Henry Ford a été le
pionnier.
Comme Le meilleure des mondes (1932) d'Aldous Huxley, 1984 est l'un des plus célèbres romans du
genre utopique, ou dystopique, négatif. Contrairement à un roman utopique, dans lequel l'écrivain
vise àillustrer la société de l'homme parfaite, un roman d'utopie négatif est exactement le contraire
: il montre la pire de la société humaine que l'on puisse imaginer, dans un effort pour convaincre les
lecteurs afin d'éviter tout chemin d'accès qui peut-être mener vers cette dégradation sociétale.
Le monde qu’Orwell envisagé en 1984 n'a pas matérialisé.
sont les slogans officiels du partie et...
tracking img