1Ere (rappels de seconde + introduction au programme)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2234 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

I. Révision du programme de SES

A. Les outils statistiques

1. Parts (%)

Formule: [pic] dont a est une partie de l’ensemble

B est l’ensemble

Ex : Le nombre des garçons d’une classe de 1er ES de 16 élèves est de 7 individus. Quelle est la part des garçons dans cette classe ?

7/16 = 0,44

La part des garçonsdans cette classe est de 44 %.

2. Les mesures de variation

- Taux de variation :

Variation absolue : Va – Vd (en unité)

Variation relative : R = Va-Vd/Vd (en %)

Ex1 : Entre 2000 et 2010 la production d’automobiles d’une entreprise est passée de 2.150.000 véhicules à 3.230.000. Quelle a été la variation relative de la production de cette entreprise entre 2000 et 2010 ?R = 3.230.000 – 2.150.000/2.150.000

= 0,5

Entre 2000 et 2010 la production d’automobiles de cette entreprise a augmenté de 50 %

Ex2 : Durant l’été un verger a vu le nombre de ses moutons de 1500 têtes à 880 têtes. Quel a été le taux de variation de son cheptel ?

880 – 1500/ 1500 = -0,41

Son cheptel a diminué de 41 %

- Coefficient multiplicateur (CM) :

CM :Va/Vd = 1 + R

Rq : Une donnée ne peut pas diminuer de moins de 100 % mais elle peur augmenter de plus de 100 %. Dans ce cas pour exprimer l’évolution on utilise le CM.

- Indices (simples) se calculant toujours à partir d’une année de basse

I1/0 = v1/v0 x 100 OBLIGATOIR NE PAS OUBLIER !!!!

Les indices ont pour but de mesurer une évolution (pas d’unité). Cette évolution estmesurée par rapport à une année de base qui est par convention = 100

Exemple :

|Production |T0 |T1 |T2 |
|MW/h électricité |450 |780 |340 |
|Indice base 100 = T0|100 |173 |75 |

340/450 x 100 = 75 % R = T1 – T0 = 173 – 100 = 73 %

780/450 x 100 = 173 R = T1 – T0 = 75 – 100 = -25 %

Entre T0 et T1 la production d’électricité a augmenté de 73 %, tandis qu’entre T0 et T2 elle a diminué de 25 %.

B. La démarche des SESLa rareté économique (en différence avec la rareté absolue) commence dès qu’on a un besoin, puisque cela fait que l’on aille besoin d’un produit qui devient donc rare. De plus, plus le prix d’un produit augmenté, plus on dit que sa rareté économique augmente. La notion de rareté absolue n’est pas admise dans les sciences économiques.

Les sciences économiques s’intéressent à la production desbiens et des services –économiquement rares puisqu’ils sont produits pour répondre à une demande suscitée par des besoins- et à leurs échanges contre des biens monétaires.

Economie : discipline scientifique qui étudie la production, la répartition et la circulation des services rares.

Sociologie : C’est la discipline qui étudie les phénomènes sociaux,c’est-à-dire la façon d’agir et de penser des individus en société. En sociologie il n’ya pas d’autres sociétés que celles composées par des êtres humains car c’est la seule espèce évolutive et n’étant capable de vivre sans des autres hommes, donc, une espèce sociale. Chaque phénomène (les vacances, le sport…) peut être analysé par différentes approches. Il peut y avoir une approche historique,politique, économique, sociologique…c’est une approche systématique.

C. La Famille, une institution en évolution.

1. Distinguer famille et ménage.

Famille au sens large : ensemble de personnes ayant des liens de parenté ou des alliances. Cette notion n’est pas utilisée aujourd’hui.

Famille au sens étroit : ensemble de personnes apparentées qui résident en semble....
tracking img