20/80

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1275 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour optimiser les coûts et les quantités de marchandises gérées dans un magasin, nombreuses méthodes sont mise en application. A chacune d’elle, correspond une analyse précise à travers laquelle on recherche un résultat pour mieux interpréter une situation et prendre les décisions appropriées pour l’améliorer si nécessaire. Le présent article parle de deux principales méthodes : la méthode dePareto et la classification ABC.

Le but de ces méthodes est d’analyser les stocks selon leurs quantités / valeur et de faire ensuite une classification qui ressortira d’une part un segment d’articles à forte valeur et d’autre part un ou plusieurs segments à valeur plus faible. On pourra par la suite appliquer des méthodes de gestion différentes à chacun des segments ou classes (typed’approvisionnements, limites de stocks ou indicateurs, type d’inventaire, type de valorisation …)



A- La méthode de Pareto ou loi des 20/80

D’après cette méthode, l’analyse des stocks consiste à rechercher les 20% des articles en nombre représentant 80% de la valeur totale du stock. A ces derniers, il sera appliqué un suivi rigoureux car, l’engagement financier supporté est assez élevé. Lereste des articles, de moindre valeur, seront quant à eux gérés avec un peu plus de souplesse.



B- La méthode ABC

Tout en restant dans la même logique que la méthode de Pareto, la méthode ABC affine la précédente en proposant un découpage plus détaillé des stocks en fonction de leur valeur. Elle ressort donc trois segments ou classe selon les critères qui suivent :

Classe A :les 20% des articles qui représente environ 80% de la valeur totale du stock ;
Classe B : les 30% des articles suivants qui représentent environ 15% de la valeur totale du stock ;
Classe C : les 50% des articles restant qui représentent environ 5% de la valeur totale du stock.

Ou encore selon d’autres théories :

Classe A : les 10 % des articles représentent 60 % de la valeurtotale du stock ;
Classe B : les 40 % des articles représentent 30 % de la valeur totale du stock ;
Classe C : les 50 % des articles représentent 10 % de la valeur totale du stock.

Comme vous le constatez, les intervalles de classe ci-dessus ne sont pas rigides. Il est même rare des les obtenir avec une telle précision dans une analyse. Dans tous les cas, l’analyste essayera au mieux d’obtenirun découpage qui se rapproche des valeurs de son choix.

Nombreuses applications informatiques utilisées pour la gestion des stocks et des articles offrent la possibilité de faire automatiquement ces analyses. Cependant, afin de mieux comprendre le principe de calcul, nous vous invitons à consulter l’article « Nomenclature et classification des articles (pdf) ».



C- Cas d’emploides analyses 20/80 et ABC

Le 20/80 et l’analyse ABC peuvent être utilisés :

Dans les approvisionnements afin de cibler les articles dont le stockage est le plus onéreux, les produits dont le coût de revient est le plus fort…
Dans la production afin de cibler les articles qui sont à la cause de fortes immobilisations financière, les ateliers qui effectuent le plus grand nombred’opérations, les pièces qui présentent le plus grand nombre de défauts, les goulets d’étranglement…
Dans la vente afin de détecter les produits qui rapportent le plus de profit, les clients qui font le plus gros chiffre d’affaire à la société, les prestations logistiques qui génèrent le plus de charges…

Le but managérial de ces méthodes d’analyse étant d’optimiser les coûts ou les bénéfices del’entreprise, Il convient, pour chacun des maillons de la chaîne logistique de faire une segmentation par classe et d'assurer une gestion d'autant plus minutieuse que les valeurs sont importantes (les produits/clients/fournisseurs/ateliers… de la classe A seront suivis avec plus de rigueur, puis ceux de la classe B, enfin ceux de la classe C).

L’avantage de ces méthodes d’analyse dans la...
tracking img