28. Pourquoi les banques font-elles face à un besoin de synergie croissante en terme de ressources humaines?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1233 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
28. Pourquoi les banques font-elles face à un besoin de synergie croissante en terme de ressources humaines?

« L’union fait la force ».
Les communautés humaines qui sont divisées atteignent rarement leurs objectifs.
A contrario, on considère que lorsque s’instaure un climat de confiance entre les membres, elles sont capables de se dépasser et de mener à bien la réalisation de missionsdifficiles.
La synergie désigne le fait que lorsque la fusion des énergie s’opère, le résultat des efforts communs est supérieur à ceux qui auraient été obtenus séparément, toute chose égale par ailleurs.
Pour les banques, compte tenu de la complexité de leurs organisations, la création de cette synergie est à la fois difficile et particulièrement cruciale.
Quelles sont les causes, pour lesentreprises bancaires, de la nécessité grandissante de coordonner les fonctions, en terme de ressources humaines?
Il faut dans un premier temps examiner les causes exogènes, puis, dans un second, les causes endogènes.

1. Les causes exogènes

-La fréquence des évolutions rapides parfois peu prévisibles, des situations et des métiers.

Depuis les années 80, les modes d’organisation des entrepriseschangent. Elles doivent être de plus en plus flexibles et réactives pour être compétitives et performantes.

La synergie des Rh est une condition fondamentale de la performance globale.
Le but étant de fournir des produits et des services de qualité dans un environnement ultra concurrentiel.
L’efficacité du fonctionnement va être déterminée par la cohérence des actions des divers intervenantset la continuité d’efforts coordonnées.

L’entreprise bancaire doit faire face à deux types de situation: l’innovation technologique et l’adaptation au contexte (à la demande).
En clair, l’apparition du canal de distribution internet ne constitue pas seulement l’agrégation d’une entité supplémentaire. Les agences en ligne vont d’abord être constituée par des collaborateurs issus du réso,capables de s’adapter à ce nouveau mode de relation client.
Le réso va détecter et envoyer les clients appètents vers l’agence en ligne. Les collaborateurs de l’agence en ligne vont s’appuyer sur l’expertise des back offices spécialisés…
La promotion et la commercialisation réussie d’une innovation technologique vont passer par l’intervention d’un nombre important d’acteurs.
On peut illustrerl’adaptation au contexte par la crise financière de 2008. Les clients, informés par les médias, ont une attitude de défiance vis-à-vis de la banque. Les personnels d’accueil ne sont pas forcement ceux qui maitrise les mécanismes financiers et économiques. Si les conseillers financiers et les managers viennent en appui des collaborateurs, ceux-ci disposent de l’information adéquate à fournir au client.La compétitivité repose sur la capacité des firmes à faire collaborer leurs employés.

On demande au salarié de nouvelles formes d’implication: + d’initiative, + de décisions, la gestion de l’imprévu.
C’est le manque de prévisibilité du contexte et le besoin d’anticipation qui rend nécessaire la synergie des équipes.

-l’évolution sociétale
Les nouvelles exigences de la relation client:-mise en concurrence sur le rapport qualité prix, avec comme référence le low cost (carte à 1€ chez Carrefour, bah pourquoi j’la paierai + cher chez vous?)
-prédominance du relationnel dans les causes de rupture: on ne quitte pas sa banque parcequ’une demande de prêt n’est pas traitée, on la quitte parce que la demande n’est pas traitée comme on estime qu’elle doit l’être.
-un statut de client quia perdu de sa valeur: le client estime que son statut de client n’est pas suffisant pour obtenir ce qu’il souhaite et n’hésite pas à faire appel aux associations de consommateurs ou à utiliser la voie judiciaire.
-le consommateur ne veut plus avoir à se battre pour obtenir ce qui lui est du, la banque doit être prévenante vis-à-vis de lui. Illustration, le contrat de reconnaissance LCL, +de...
tracking img