400 Coups

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1067 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les 400 coups est un film réalisé par François Truffaut en 1959, en noir et blanc.

Le film a eut un grand succès dans la ville de Paris. Pas étonnant puisque Paris est le décor principale du film. Pour François Truffeau, rendre hommage à cette ville était un point capitale pour le film. Les grands ensembles, comme dans la scène du cours de sport, la course à travers la ville, et les longstravelings du générique le prouvent. De plus, le monument le plus important de la capitale, la Tour Eiffel, est quasi omniprésente mais jamais vraiment là, comme la famille d'Antoine. Et quand celle ci se retrouve pour une soirée cinéma, même le film est consacré à Paris. C'est grâce à ce décor que ce jeune homme à pu développé ces côté de délinquant et réalisé les fameux 400 coups. On peut donc endéduire que Paris est un des coupables de l'arrestation d'Antoine à la fin du film. Dans ces scènes, la campagne oppose le début de l'histoire, tournée dans la ville. Tous ces décors restent réels et renforcent le fait que ce film fasse partie du mouvement cinématographique, la Nouvelle Vague.

Les 400 coups est de loin un film réaliste autobiographique, voir biographique. Il énonce une tranche dela vie du jeune Antoine, semblable à celle du réalisateur, François Truffaut : une vie difficile et poignante. La pitié se fait entendre dans ce long métrage : le manque de communication entre les parents et l'enfant, le manque d'affection de la mère, le lit du jeune garçon à l'entrée, l'enfant rejeté par la famille, par l'école. On peut alors catégoriser ce film dans le genre dramatique. Antoineest obligé de rendre visite à une psychologue. Lors de cette séance, la psychologue n'est pas filmée, juste sa voix et ses questions sont perceptibles. Le jeune Antoine, assis en face, a du mal à trouver ses mots. Un dialogue non répété à l'avance est alors échanger entre les deux personnages. On remarque un aspect de documentaire avec cette vision d'interview improvisé.
On peut déduire que celong métrage est un film réaliste autobiographique, dramatique avec des aspects de documentaire.

La Nouvelle Vague est un mouvement cinématographique apparu en France à la fin des années 1950. Elle se caractérise pas la transgression des lois du cinéma narratif classique : présence de montage éclaté, film tourné en liberté, dans des lieux réels, hors studio, longs plans et arrêts sur image. LaNouvelle vague est aussi un mouvement caractérisé par l’auteur c’est-à-dire que celui-ci apporte des touche personnelles visible à l’écran. Les 400 coups a été réalisé dans la ville de Paris, capitale de la France, élément prouvé par les long travelings du générique et les grands ensembles de la ville. Ou encore la belle confession d'Antoine, livré à lui même lors de la séance psychologiqueaccentue l'effet produit par la Nouvelle Vague.
Premier film de la Nouvelle vague,e son succès révélera Truffaut au public. Les 400 coups restera l’une des œuvres les plus marquantes de ce mouvement français et même de l’histoire du cinéma.

La séquence générique indique que l'histoire se passe à Paris. Les nombreux travelings de cette séquence le prouve. La place de Paris dans le film est trèsimportante. C'est grâce à cet environnement que Antoine élabore cet aspects de délinquant. Truffaut rend hommage à la ville de Paris, grâce à ses long travelings dans la ville. Le monuments sont clairement représenté, comme la Tour Eiffel. Exemple de la course avec le professeur de Sport, plan d'ensemble de la ville de Paris.
Filmé dans un décor réel ce qui fait des 400 coups un film de la Nouvellevague.
Le genre du film :
Quel est le genre du film ? Documentaire, autobiographique, ou dramatique ?
Les 400 coups révèle une diversité de genre. Le film a été tiré d'une histoire vécu : l'enfance du réalisateur, François Truffaud. Le genre du film peut se ranger du côté autobiographique. Mais une scène nous prouve que le genre peut changer en cours de film : la scène avec la psychologue...
tracking img