5 Ans de guerre en irak

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1749 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 mars 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
5 ans de guerre en Irak

CHRONOLOGIE

- 20 mars 2003 : Opération "Liberté de l'Irak": raids américains sur Bagdad et entrée des forces américano-britanniques dans le sud. Début de la guerre.
- 9 avril 2003 : Les Américains entrent dans Bagdad. Chute du régime.
- 1er mai 2003 : Bush déclare la "fin des combats" mais poursuit la "guerre contre le terrorisme".
- 22 juilet 2003 : Oudaï etQoussaï, fils de Saddam Hussein, tués à Mossoul (nord).
- 3 sept 2003 : Premier gouvernement de l'après-Saddam.
- 2 oct 2003 : Le Groupe d'inspection en Irak reconnaît qu'aucune arme de destruction massive n'a été découverte.
- 16 oct 2003 : Résolution 1511 de l'ONU prévoyant une force multinationale.
- 13 déc 2003 : Saddam capturé près de Tikrit.

- avr-août 2004 : Affrontements entre lacoalition et les partisans du chef chiite radical Moqtada Sadr.
- 28 avril 2004 : Diffusion d'images de prisonniers irakiens humiliés par des militaires américains à Abou Ghraib.
- 28 juin 2004 : Transfert du pouvoir au gouvernement irakien.

- 30 janvier 2005 : Premier scrutin multipartite depuis 50 ans boycotté par les sunnites: majorité absolue des chiites devant les Kurdes.
- 28 fév 2005 :Attentat à Hilla (centre) revendiqué par Zarqaoui, chef d'Al-Qaïda en Irak: 118 morts.
- 6-7 avr 2005 : Le Kurde Jalal Talabani élu président, le chiite Ibrahim al-Jaafari nommé Premier ministre.
- 15 oct 2005 : "Oui" au référendum sur la Constitution.
- 15 déc 2005 : Législatives: victoire de l'Alliance unifiée irakienne (chiite).

- 22 fév 2006 : Le dynamitage d'un mausolée chiite à Samarra(nord de Bagdad), entraîne des violences intercommunautaires: 450 morts.
- 22 avril 2006 : Talabani réélu. Gouvernement de Nouri al-Maliki (chiite) en mai.
- 7 juin 2006 : Zarqaoui tué dans un raid américain.
- 11 oct 2006 : Loi créant un Etat fédéral.
- 5 nov 2006 : Saddam Hussein condamné à mort pour le massacre de 148 chiites en 1982 à Doujaïl.
- 6 déc 2006 : Rapport Baker pour un début deretrait en 2008.
- 30 déc 2006 : Pendaison de Saddam.

- 10 jan 2007 : Bush annonce un renfort de troupes (30.000 militaires au total).
- 14 fév 2007 : Plan de sécurité à Bagdad (80.000 soldats irakiens et américains).
- 20 mars 2007 : Pendaison de l'ancien vice-président Taha Yassine Ramadan.
- 24 juin 2007 : "Ali le Chimique", cousin de Saddam, condamné à la pendaison pour le massacre de182.000 Kurdes en 1988.
- 14 août 2007 : Plus de 400 morts dans quatre attentats au camion piégé dans deux villages du nord peuplés par la communauté des Yézidis.
- 3 sept 2007 : Retrait britannique de Bassorah.
- 13 sept 2007 : Bush annonce un retrait limité des troupes américaines d'ici à juillet 2008.

- 12 jan 2008 : Loi controversée sur la réhabilitation d'anciens membres du parti Baas.
-2 mars 2008 : Visite historique à Bagdad du président iranien Mahmoud Ahmadinejad.
- 7/8 mars 2008 : Visite de Talabani à Ankara, une semaine après la fin de l'offensive turque contre les rebelles kurdes dans le nord de l'Irak.

RAPIDE RAPPEL DES FAITS

En janvier 2002, quelques mois après les attentats qui ont frappé les États-Unis le 11 septembre 2001, Georges W. Bush déclare, dans sondiscours sur l’état de l’Union, que l’Irak, l’Iran et la Corée du Nord constituent un « axe du mal ». Le 16 octobre 2002, Saddam Hussein est réélu à la présidence de la République pour sept ans, lors d’un référendum qui recueille 100 p. 100 de participation et 100 p. 100 de « oui ».
La résolution 1441 de l’ONU (8 novembre 2002) exige l’élimination par l’Irak de ses armes de destruction massive souspeine d’un recours à la force.
Les premiers bombardements américano-britanniques sur Bagdad marquent le début de la guerre le 20 mars 2003, après l’expiration d'un ultimatum de 48 heures lancé par George W. Bush à Saddam Hussein.

L’opération « Liberté de l’Irak » se traduit par des bombardements intensifs de Bagdad et par la progression à terre des forces américano-britanniques qui prennent...
tracking img