6 Fevrier 1934

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (919 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La manifestation antiparlementaire du 6 février 1934 constitue l'une des crises politiques majeures de la IIIe République. Depuis les débuts de la crise économique en France, les différentsgouvernements de la IIIe République (la droite libérale de 1930 à 1932 ; les radicaux depuis 1932) doivent faire face à la montée d'une importante contestation politique. Les mouvements antiparlementaires,notamment les ligues d'extrême-droite, connaissent en effet un essor spectaculaire. Les gouvernements en place sont accusés d'immobilisme contre les difficultés économiques et le chômage, le systèmeparlementaire est de plus en plus présenté comme un système inefficace, incapable par ses lenteurs d'apporter une réponse adaptée à la crise. Cet antiparlementarisme trouve également un terreau importantdans les différents scandales politico-financiers (Marthe Hanau et la Gazette du Franc, Krach de la banque Oustric, affaire Stavisky...) révélant les liens existants entre certains escrocs et deshommes politiques en vue et donnant l'image d'un régime entièrement corrompu.

Au début de l'année 1934, se saisissant de l'affaire Stavisky, l'Action française lance une grande campagne contre legouvernement des "voleurs et des assassins". A plusieurs reprises, des heurts ont lieu dans la rue entre les forces de l'ordre et les partisans des différentes ligues d'extrême-droite (Action française,Solidarité française, Jeunesse patriote). Accusé d'avoir fait traîner l'enquête dans le cadre de l'affaire Stavisky, impliqué dans une nouvelle escroquerie montée par le banquier Sacazan, legouvernement de Camille Chautemps (radical) démissionne le 28 janvier 1934. Le président de la République Albert Lebrun nomme alors le 3 février 1934 à la présidence du Conseil le radical Edouard Daladier,réputé pour son énergie et son intégrité. Mais l'une des premières décisions de Daladier, la révocation du préfet de police Jean Chiappe, met le feu aux poudres. Chiappe est en effet réputé pour sa...
tracking img