67-73 Période de grand désordre mondial ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1301 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : les années 1967-1973 : une période de grand désordre mondial ?

A la fin des années 1950, les pays occidentaux se sont relevés de la seconde guerre mondiale et se sont reconstruits en grande partie grâce à l’aide financière des Etats-Unis, par l’intermédiaire, entre autre, du plan Marshall. Cependant, cette intervention a favorisé le développement de la culture américaine, « l’Americanway of life », dans les pays d’Europe de l’ouest, en partie par l’intermédiaire du cinéma et d’une économie plus ou moins capitaliste. De l’autre coté du rideau de fer, l’Union de Républiques Soviétique Socialistes, l’URSS, a étendu sa domination sur une grande partie de l’Europe de l’Est dans un contexte de guerre froide, malgré la mort de Staline en 1953. La deuxième moitié des années 60, quisuccède à une décennie de décolonisation et à l’émergence des pays du tiers-monde, semble promise à un avenir calme et prospère, contemporaine des Trente glorieuses et du dégel des relations Est/Ouest : la « détente ». Cependant, cette période est marquée par une série d’évènements et par de profonds changements dans les m' urs. La période 1967-1973 serait donc une période de grand désordre ?L’émergence de la contre-culture n’est-elle pas le parfait exemple de cet hypothétique désordre à l’instar de l’année 1968 ou du choc pétrolier de 1973 ?

La décolonisation a permis aux deux blocs d’étendre leur idéologie afin d’acquérir une certaine suprématie sur l’autre. Ce conflit idéologique a engendré un phénomène de contre-culture, luttant contre l’ »Américan Way of Life », l’ingérencediplomatique et militaire ou contre la dictature communiste.
L’année 1967 marque le paroxysme de l’engagement militaire américain au Vietnam. En effet, près de 500 000 soldats sont embourbés dans les rizières et la jungle, luttant contre un ennemi souvent invisible et connaissant la région. Cette guerre est médiatisée, les citoyens américains peuvent voir à la télévision les cercueils des soldats morts,recouverts de la bannière étoilée, rapatriés aux Etats-Unis. Le mauvais moral des troupes, le conflit qui semble pouvoir durer des années, le nombre de morts, font émerger un sentiment de pacifisme qui sera la base du mouvement hippie. Des armes nouvelles, comme le napalm produit chimique hautement inflammable, sèment la désolation dans l’ancienne Indochine et des manifestations contre la guerreéclatent aux USA comme en Europe.
Aux Etats-Unis apparaît à cette époque le mouvement du « Flower Power », pacifique, communautariste qui prône la liberté sexuelle, la paix et le refus de la société capitaliste agressive. Les Hippies favorisent le développement du rock’n’roll, de la musique psychédélique, ainsi que la démocratisation des drogues hallucinogènes comme le LSD. En 1967, le festivalmusical de Monterey fait connaître Jimi Hendrix, qui immole sa guitare par le feu sur scène, au grand public américain. En 1969 a lieu le festival de Woodstock, rassemblant des centaines de milliers de spectateurs venus écouter pendant 3 jours des grands noms du Rock’n’roll comme Jimi Hendrix ou les Who. Ce mouvement se répand partout dans le monde « Occidental », mais ce sont surtout lepuritanisme, le racisme et les WASP (White Anglo-saxon Protestant), c'est-à-dire la société américaine, qui sont dénoncés.

L’année 1968 est une année de désordre mondial, des manifestations tournent parfois à la catastrophe, finissant alors dans le sang. En France comme ailleurs, la jeunesse réclame du changement : la liberté, plus de libertés, l’égalité ou la justice sociale.
En France, la 5erépublique existe depuis 10 ans et le Général de Gaulle, encore président, représente la France puritaine et paternaliste. Un président de la république en uniforme choque les nouvelles générations, tout comme les professeurs et les parents autoritaires. Le 22 mars 1698, des étudiants de l’université de Nanterre, qui réclament le droit d’accéder aux dortoirs des filles, se révoltent et occupent le...