7 Pierres pour la femme adultere

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 26 (6437 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

La littérature libanaise d’expression française est parvenue à graver ses empruntes dans la littérature francophone, elle a mis au monde une multitude d’écrivains débordant de talents et de beaucoup d’imaginaire, parmi eux on compte plusieurs voix féminines qui, elles, ont fondé implicitement ou explicitement, un nouveau mouvement propre à elles : « la littérature fémininelibanaise d’expression française ». Ce sont en général, des femmes qui ont quitté le Liban lors de la guerre civile, pour se refugier en France où elles vont manifester leur révolte, protester et surtout dénoncer la guerre au Liban, mais aussi, avec cœur, la situation des femmes livrées au bon vouloir des hommes. Elles s’expriment avec beaucoup d’ardeur, beaucoup d’audace et traite de plusieurs thèmes,mais sans pour autant se détacher de leur graine de féminisme.
Vénus Khoury Ghata, est considérée comme l’une des plus grandes figures de cette littérature, et l’une de ses fondatrices, grâce à son long parcours, la richesse et la variété de son œuvre, et surtout par sa combativité et sa lutte perpétuelle pour faire entendre la voix des femmes et promouvoir leur condition et les libérer destraditions qui les enchainent.
En vers ou en prose, Vénus ne cesse d’impressionner ses lecteurs par son style audacieux, et ses thèmes qu’elle puise dans la culture orientale de laquelle elle n’arrive pas à se détacher malgré sa naturalisation formelle et contextuelle. Elle ne cesse de conter un orient riche en parfums et en saveurs, mais aussi lourd de pesanteurs et d’obscurantisme.
Parmi lesproductions littéraires les plus pertinentes de Vénus Khoury Ghata, on retrouve Sept pierres pour la femme adultère, un roman époustouflant, qui a fait beaucoup de bruit et a suscité beaucoup de réactions chez les humanitaires et chez les féministes dans la société occidentale. C’est un roman qui remet en question la condition pénible de la femme dans les pays arabo-musulmans, et met l’accentégalement sur les pratiques et les principes de l’islam, dans un cadre révolutionnaire et une langue très audacieuse qui a fait de l’œuvre un roman engagé par excellence.


Quels sont alors les outils dont a usé l’auteur pour donner à son roman ce caractère engagé ? Quels sont les grands thèmes que dégage cette œuvre ? Et dans quelle mesure ce roman sert-il à dénoncer la condition des femmessoumises aux traditions ancestrales et au fanatisme religieux? Et enfin quelle est la vision ou l’idée que transmet la romancière à travers son histoire ?
Après un bref aperçu sur  la littérature féminine libanaise d’expression française, et sur les grands traits marquants dans la vie de  Vénus Khoury Ghata, nous présenterons le roman en dégageant ses propriétés stylistiques et esthétiques ainsi queles thèmes majeurs dont il traite, et enfin nous remettrons en question et nous vérifierons la crédibilité des idées et des conceptions avancées par l’auteur.

I- Le contexte de l’œuvre :

a. La littérature féminine libanaise d’expression française :
La première guerre mondiale a mis fin à l’Empire Ottoman, et a ramené au Liban de nombreux exilés dont une minorité de bourgeoises qui apavé la voie au féminisme libanais. A cette époque, la littérature est devenue nationale ou patriotique. On a assisté à une prise de conscience féminine, comme l’atteste Barbara Khoury dans l’introduction de son livre  L’image de la femme chez les romancières francophones libanaises : « des voix de femmes émergent de cette période de silence, elles donnent jour à une écriture d’une veine nouvelledans laquelle l’acte d’écrire va de pair avec les choix existentiels de l’écrivain femme ».
L’espace littéraire éclate et l’on assiste alors à l’apparition d’une littérature féminine qui cherche à fonder le statut des femmes comme des êtres libres et responsables. Une littérature qui revendique l’égalité des femmes avec les hommes, et leur droit à dialoguer et de s’exprimer autant qu’eux,...
tracking img