Abitrage entre sous traitance et production

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4428 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sommaire

Sujet de mémoire 1b : Arbitrage entre production et sous-traitance 2
Chapitre 1 : Introduction 3
Chapitre 2 : Concepts 4
Chapitre 3 : Corrections des exercices de TD 5
Exercice n°2, TD n°5 : 5
Exercice n°2, TD n°6 : 6
Chapitre 4 : Réponses aux questions 8
Question 1 : 8
Question 2 : 9
Question 3 : 9
Question 4 : 11
Question 5 : 12
Bibliographie 14

Nous attestons que cetravail est personnel,
ne comporte pas de plagiat,
et que toute source utilisée est systématiquement citée entre guillemets.

Sujet de mémoire 1b : Arbitrage entre production et sous-traitance

Une entreprise fabrique deux produits [pic] et [pic]à l’aide d’une seule machine M qui est disponible 6 heures et 40 minutes par jour. Cette entreprise a la possibilité de fabriquer les deux produitsmais également de les acheter à une autre société pour les revendre elle-même (sous-traitance). La capacité totale (produits [pic]et [pic]cumulés) de la sous-traitance est de 380 Kgs par jour. L’entreprise se trouvant dans l’impossibilité de stocker ne désire pas produire des quantités supérieures à la demande. Les autres données sont regroupées dans le tableau ci-dessous.

|Produit|[pic] |[pic] |
|Temps fabrication |2mn / Kg |4mn / Kg |
|sur machine M | | |
|Prix de vente |100€ / Kg |200€ / Kg |
|Coût de fabrication|60€ / Kg |180€ / Kg |
|Prix achat en sous-traitance |70€ / Kg |190€ / Kg |
|Demande journalière |250€ / Kg |200€ / Kg |

L’entreprise désire maximiser son bénéfice journalier.

1. Formuler le problème que doit résoudre l’entreprise.
2. Donner une méthode derésolution. En expliquer les fondements.
3. Résoudre le problème de l’entreprise. En situation optimale joue-t-elle simultanément les rôles de producteur et de revendeur ? Quel est son bénéfice optimal ?
4. La société de sous-traitance désirant vendre davantage de sa production à l’entreprise envisage de baisser son prix de vente sur le produit [pic] de 3% puis de casser ce prix de ventepour le ramener à 40€.
Ces deux politiques peuvent-elles amener l’entreprise à lui acheter plus de produit [pic] ? Que deviendrait dans les deux cas le bénéfice optimal de l’entreprise ?

5. Afin de pouvoir augmenter son bénéfice optimal l’entreprise désire stimuler la demande par une campagne publicitaire. Si la compagne porte sur les deux produits et conduit à une augmentation de 3% dela demande en produit [pic]et une augmentation de 2% de la demande en produit [pic], quel sera le bénéfice optimal ?

Chapitre 1 : Introduction

De nos jours et plus particulièrement en période de crise économique, comme celle que nous connaissons actuellement, les entreprises ont pour logique de maximiser leur profit tout en minimisant leurs coûts. C’est pourquoi elles sont de plus enplus incitées à sous-traiter et/ou à délocaliser. Ceci est dû à la hausse des coûts de production tels que la flambée du prix des matières premières ou celle des charges salariales. Ce phénomène constitue un véritable problème pour nos sociétés actuelles car il provoque de graves conséquences tant économiques que sociales, telles que le chômage qui touche tous les secteurs d’activité, notammentcelui de l’automobile.

Dans la plupart des cas, un raisonnement mathématique peut aider l’entreprise à arbitrer entre ces différentes techniques de production. C’est en cela que l’on peut rapprocher notre thème à la microéconomie. En effet, il s’agit bien pour l’entreprise d’optimiser son activité (maximiser une marge, minimiser des coûts, et lisser au mieux une production). Pour cela,...
tracking img