Abolition de l"esclavage lettre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (440 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Lettre pour la commémoration de l'abolition de l'esclavage

Le président français Jacques Chirac a décidé de faire du 10 mai la journée commémorative de l'abolition de l'esclavage en métropole. Cejour est une occasion pour tous citoyens de la France métropolitaine de commémorer l'abolition de l'esclavage en ayant en tête le souvenir des esclaves.
Cette journée devrait engager une réflexiongénéral sur l'ensemble de la mémoire de l'esclavage, qui pendant longtemps n'a pas eu sa place dans notre histoire, bien que celle-ci soit importante et qu'elle ne puisse être laissé dansl'ignorance de tous.
Rappelons-nous, en 1736 Ramsay trace, dans son célèbre discours, le programme intellectuel que se fixe alors la Maçonnerie française, il n’hésite pas à affirmer: «Les hommes ne sont pasdistingués essentiellement par la différence des langues qu’ils parlent, des habits qu’ils portent, des pays qu’ils occupent, ni des dignités dont ils sont revêtus. Le monde entier n’est qu’unegrande République ... C’est pour faire revivre et répandre ces essentielles maximes prises dans la nature de l’homme que notre société fut d’abord établie».
Il avait bien trouvé les mots justes, notresociété a bien été établie dans le cadre de l'égalité, la fraternité et la liberté de tous.
Pour nous conduire à ce si bel acte qu'est l'abolition de l'esclavage, de nombreuses personnes durent sebattirent contre les conformismes de leur temps. Pour cela, ils durent mettre en œuvre une démarche unissant un idéal, un engagement et une réflexion pragmatique. En espérant qu'un tel esprit puissenous inspirer encore aujourd'hui. Et s'il nous a fallu tant de temps, de volonté et d'effort pour parvenir à l'abolition de l'esclavage, il faut savoir que malgré cette grande avancée le combat n'estjamais terminé, car d'autres formes de traite des êtres humains tel que l'exploitation sexuelle, la mendicité forcée ou encore l'obligation à commettre des délits, existent encore dans notre monde....
tracking img