Absolut

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 61 (15106 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
n° 54 • Printemps-été 2009

Le magazine des actionnaires de Pernod Ricard

la vodka
StRAtégiE
Interview de Pierre Pringuet, Directeur Général de Pernod Ricard

SUccèS

Pernod Ricard Nordic, géant régional

MARQUES

Havana Club, cocktail cubano

n°54

Printemps-été 2009

4

stratégie
Interview de Pierre Pringuet, Directeur Général de Pernod Ricard

8

aCtions

10suCCès
Pernod ricard nordic,
géant régional

Dossier
dossier page 18

16>35

le marché de la vodka & absolut

18 28
Créative, audacieuse et toujours plus attirante

Vodka, un marché en plein essor

24

une nouvelle ère passionnante

32

Des méthodes de production traditionnelles

34

wyborowa, l'excellence à la polonaise

36

marques
Havana Club, cocktail cubano38

news

entreprendre n° 54 • Printemps-été 2009

3

stratégie
Interview de Pierre Pringuet, Directeur Général de Pernod Ricard
la baisse des ventes a été de - 12 %, mais cela est principalement lié au déstockage de nos clients (voir deuxième question). Si certaines de nos marques ont été quelque peu affectées par la dégradation de l’économie, plusieurs de nos fleurons ont néanmoinsmaintenu un bon rythme de croissance, comme Martell, Jameson, The Glenlivet, Havana Club et Mumm. L’activité s’est ralentie en Europe de l’Est, dans les secteurs du Duty Free et de la consommation hors domicile, mais elle est restée soutenue en Amérique latine, en Chine, en Inde et dans la zone Afrique/ Moyen-Orient. Ces résultats témoignent de la force intrinsèque de Pernod Ricard, de la richesse deson portefeuille de marques et de la qualité de ses équipes. Le maintien de notre objectif d’un résultat net courant part du Groupe supérieur à un milliard d’euros sur l'ensemble de l’exercice met en évidence la capacité de résistance du Groupe.

renforcés de la crise
Quel bilan faites-vous des neuf premiers mois d’activité du Groupe sur l’exercice 2008/2009 ? Pierre Pringuet > Comme nousl’avons évoqué le 15 avril à l’occasion de la publication de notre chiffre d’affaires pour cette période, la crise s’est accélérée à partir du mois de janvier, pesant davantage sur le secteur des Vins et Spiritueux. Malgré tout, dans ce contexte particulièrement difficile, Pernod Ricard a réalisé sur les neuf premiers mois de son exercice un chiffre d’affaires en hausse de + 9 %, à 5 557 millionsd’euros, grâce à l’intégration réussie de la société Vin&Sprit et de sa vodka ABSOLUT. Sur le troisième trimestre (janvier-mars 2009), l’activité vins et spiritueux a subi une baisse de - 2 % : pour les marques du périmètre historique,
4 entreprendre n° 54 • Printemps-été 2009

sortir

Quelle devrait être la tendance pour les mois à venir ? Pierre Pringuet > Les panels démontrent que les ventes auxconsommateurs n’ont pas baissé de manière significative. Le ralentissement de notre activité observé au troisième trimestre est avant tout lié à l’important déstockage de la part des grossistes et distributeurs, en particulier sur deux des plus grands marchés de vins et spiritueux, les États-Unis et la Russie. De leur côté, les filiales de Pernod Ricard ont également tenu à se prémunir d’éventuelsrisques clients, réduisant volontairement leurs livraisons. Corollaires du ralentissement de l’économie et d’un accès limité au crédit, ces deux phénomènes ne sont pas récurrents. Nous pouvons raisonnablement penser que leur intensité sera beaucoup moins forte au cours du dernier trimestre de l’exercice 2008/2009. La presse se fait l’écho de nombreux témoignages de confiance envers la stratégiefinancière du Groupe. Quels sont les principaux axes de cette stratégie aujourd’hui ? Pierre Pringuet > Le soutien apporté par la communauté financière et nos

entreprendre n° 54 • Printemps-été 2009

5

stratégie

Le soutien apporté par la communauté financière et nos actionnaires résulte de la conduite d’une stratégie financière prudente.

avec toujours la même volonté de céder...
tracking img