Absorption de the body shop par l'oréal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1285 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fusion l’Oréal – The Body Shop

Présentation des sociétés avant la fusion :

L’Oréal : « la recherche et l’innovation au service de la beauté »
L’Oréal est né il y a maintenant plus d’un siècle : en 1909, Eugène Schuller, un chimiste à vocation d’entrepreneur créait la société des Teintures Inoffensives pour Cheveux dont le produit phare était une teinture (appelée « Oréal ») au procédérévolutionnaire inventé par Mr Schuller en personne. C’est sur cet élan novateur que la société continuera à se développer sans cesse jusqu’aujourd’hui. Eugène Schuller s’investit pleinement dans sa société et met toutes les chances de son côté en créant de nouveaux produits bien sure mais aussi des techniques publicitaires, et même une école de coiffure en 1954. Dès ses débuts, l'Oréal a une politiquede développement globale, qui n’oublie aucun aspect : géographique et économique mais aussi sociale et technologique. En 1939 la société des Teintures Inoffensives pour Cheveux devient l'Oréal. La société avait déjà des points de ventes aux USA mais c’est avec la décision de distribuer leur produits par l’intermédiaire de Cosmair que l'Oréal s’implante vraiment outre-atlantique.
L’arrivée deFrançois Dalle (1957) accélère le développement de la firme mais aussi et surtout la diversification de son offre grâce à une politique de rachats de sociétés ciblés. En effet, l'Oréal met un pied dans le luxe en rachetant Lancôme (1964), entre sur le marché de la dermatologie et des soins en rachetant Biotherme (1970) et sur celui du maquillage en faisant l’acquisition de Gemey et de Ricil (1973).Dans un souci de constante innovation l'Oréal créé le Centre International de Recherches Dermatologiques (CIRD) avec Nestlé près de Nice en 1979 puis un centre de recherche au Japon ( 1983) avec la volonté d’adapter son offre au pays asiatiques.
Charles Zviak, ancien Chargé de la Recherche appliquée, est nommé PDG en 1984, et serra remplacé par Lindsay Owen-Jones 4 ans plus tard. La contributionde M Zviak reste néanmoins importante puisqu’il créé (en partenariat avec Les 3Suisses) le Club des Créateur de Beauté, un magasine de vente par correspondance qui permet à l'Oréal d’élargir encore son réseau de distribution.
En 1988 Lindsay Owen-Jones arrive à la tête du groupe à 42 ans et renforce sa position sur les marchés du luxe (acquisition d’Helena Rubinstein 1989) et des soinsdermatologiques (La Roche-Posay en 1989) mais aussi et surtout il donne à l'Oréal l’image internationale qu’elle a aujourd’hui. En effet , les rachats de Redken (1993) et de Maybelline (1996) font de l’Oréal un des leaders des ventes de produits cosmétiques « de masse » aux USA. En 1994, toujours dans une logique de développement mondiale, l'Oréal s’implante en Inde et en Israêl et s’ouvre encore un peuplus sur l’Asie en créant la Société Suzhou L’Oréal Beauty Products. Simultanément l'Oréal s’implante sur le marché africain (acquisition de Carson en 2000) et développe une gamme et pourra désormais répondre aux besoins de la population noire grâce au rachat de SoftSheen aux Etats-Unis (marque spécialisée dans le capillaire africain) en 1998. De nombreux brevets sont déposés chaque année, LindsayOwen-Jones, tout comme ses prédécesseurs place l’innovation et la recherche comme une priorité pour l’avancée du groupe. Ainsi après l’ouverture en 1993 d’une nouvelle usine à Aulnay-sous-Bois, en 2004 il inaugure une usine ultra-moderne en Inde et ouvre un nouveau centre de recherche en Chine en 2005.
Sous la direction de Lindsay Owen-Jones, l'Oréal prend une autre dimension notamment ens’associant au programme « Look Good Feel Better » aux USA (1989) pour les malades du cancert, et en laçant le programme international « L’Oréal-Unesco Pour les Femmes et la Science » (1998), elle gagne ainsi une image d’entreprise engagée, citoyenne.
En termes de management et de gestion des ressources humains aussi, l'Oréal se veut novatrice et inventive : en 1993 « l’Oréal Brandstorm » devient...
tracking img