Accident domestique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 56 (13916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
introduction4

Chaque année, les accidents domestiques constituent une des premières causes de décès des jeunes enfants.
Les accidents reprèsentent aujourd’hui, un problème majeur de santé publique. Par ailleurs, selon le baromètre santé 2000 de l’Institut National de Prévention et d’Education pour la Santé (INPES) « perception du risque d’accidents » ce sont les accidents de lacirculation que continuent à craindre en tout premier les Français pourtant 3 fois moins meurtriers que les accidents domestiques. Les autres accidents, travail, vie domestique, de sport et de loisirs, à l’école arrivent respectivement aux 7ème , 9ème ,10ème et 12ème places des risques. L’enquête relève alors que la réalité des accidents domestiques est très sous-estimée par les Français.Effectivement en 2004, les accidents de la vie courante ont entraîné en France 18 548 décès[1] tandis que dans la même année le bilan fait état de 5232 morts[2] sur les routes françaises.

Cependant, la maison est vécue comme un lieu sécuritaire pour la majorité des personnes. Elle est néanmoins le siège d’un grand nombre d’accidents (voir graphique 1). Alors que l’habitation dans sa fonctionpremière se doit d’être rassurante et sécurisante, elle peut si l’on y prend pas garde, se transformer en lieu de tous les dangers.

Selon l’ Institut National de Prévention et d’Education, les accidents domestiques sont des accidents qui surviennent à l’intérieur du domicile et aux abords immédiats : jardin, piscine familiale, garage… .
Il y a différents types accidents domestiques :les chutes, les brûlures, les intoxications, les noyades, les écrasements et arrachements, les morsures, les coupures, les étouffements et strangulations… Ces accidents surviennent principalement aux âges extrêmes de la vie, c’est à dire chez les enfants de moins de 6 ans et chez les personnes âgées de plus de 65 ans.

Parmi les accidents domestiques qui exigent une consultation (voirgraphique 2), 55% des victimes sont examinées et traitées aux Urgences, 8% sont hospitalisées et 37% nécessitent un suivi extérieur en ambulatoire ou en consultation d’un médecin généraliste ou spécialiste, en particulier si l’enfant devient handicapé.
Ces données ainsi que mes diverses expériences dans le milieu de l’animation m’ont encouragées à réaliser cette étude sur les risques domestiques quisurviennent chez les enfants de 3 à 6 ans.
Compte tenu des impératifs de temps et de l’étendue des données, j’ai choisi d’orienter mon étude sur les principaux accidents domestiques au cours de cette tranche d’âge c’est à dire : les chutes, les brûlures, les écrasements de doigts.(voir annexe 1)
Le choix du public s’explique par le fait qu’il s’agit d’une des populations la plus vulnérable auxaccidents domestiques puisque c’est au cours de la petite enfance que les risques sont les plus fréquents et qu’à partir de 3 ans l’éducation au risque est possible.
C’est pour cela, étant moi-même sensibilisée à ce public, je me suis posée la question suivante :
« Malgré les campagnes nationales de prévention mises en place depuis 1983, comment peut-on expliquer que le taux d’accidentsdomestiques chez les enfants de 3 à 6 ans reste autant élevé ? »

I/ Le rôle du technicien en Economie Sociale familiale (TESF)

Le TESF a des compétences lui permettant d’étudier le problème des accidents domestiques, ainsi que le public des jeunes enfants.
En effet, le TESF a des connaissances lui permettant d’intervenir dans les domaines de la santé, de l’équipement et de l’habitat, etégalement des connaissances sur le développement psychomoteur de l’enfant. Ces connaissances lui ont été apportées lors de sa formation, notamment en cours de Sciences et Techniques de l’Habitat et de l’Environnement (STHE), de Biologie appliquée à la santé, de Psychologie (pour ce qui concerne la psychologie de l’enfant) et de Cadre Politique et Juridique.
De plus, le TESF est apte à participer à...
tracking img