Accro du shopping

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (338 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ACCRO DU SHOPPING

Dans le monde du cinéma, chaque film a son univers comme par exemples : les films policiers, fantastique, historique, d’ amour, d’anticipations, d’ apprentissages, d’ aventure,de science-fiction, d’ horreur de drame, d’ humour etc. .. Dans ce texte ci , il sera pour but d’un film romantique et comédie.

Comme je vous l’ai mentionner, ce texte parlera d’un film de romanceet de comédie. Qui s’intitule `` CONFESSION D’UNE ACCRO DU SHOPPING``. Ce scénario a été réaliser par le grand réalisateur *P.J HOGAN*. La date et l’ origine de la réalisation de cette œuvrecinématographique, est le 20 mai 2009 aux États-Unis. Dans cette critique que je vous présent a cet instant ci, dans mon cas je vous informerais sur les personnages, par la suite, je vous parlerais bien descostumes et des décors et pour finir sur la musique.

Tout d’abord, les personnages ont différents caractères et différent apparences. Le personnage principale est: RECA BLOOMWOOD (Isla Fisher).Lespersonnages secondaires sont : HUGH DANCY, KRYSTEN RITTER, JOAN CUSACK, JOHN GOODMAN. Pour commencer, je vais vous décrire le personnage principale.

*Confessions d'une accro au shopping, ou larevanche d'une rousse qui s'habille en Prada... Ou en Gucci, là n'est pas la question...« Preppy »journaliste new-yorkaise, Rebecca Bloomwood (Isla Fisher) n'existe qu'à travers le cachemire, les «it-bag », les escarpins, et Yves Saint Laurent. Croulant sous les crédits « revolving », chaque dépense de l'héroïne est une nouvelle bouffée d'endorphine, moment contemplatif d'extase, jouissanceinexorablement et inlassablement répétée. Rebecca est bien une « seriale shoppeuse », une névrosée de la fringue, une psychopathe du surendettement, une....une » Moi. » !!. . Damned, mais oui, c'est moi,ce pathétique énergumène bouffi de superficialité. C'est moi cette greluche aux armoires dégoulinantes, à la collection redondante d'inutilités indispensables, c'est moi cette folle atteinte de...
tracking img