Acheteur : fonction transversale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 31 (7638 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Etienne JONAS Master Achats-Logistique Promotion 2004

Ecole Supérieure de Commerce

WESFORD

Acheteur : une fonction de plus en plus transversale dans l’entreprise?

A l’attention de: Mme Sophie Silvestre

Année 2003-2004

1
Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)

Remerciements

Mes remerciements s’adressent en premier lieuà mon maître de stage, Monsieur Rodolphe TACHON, Animateur Achat Régional chez Air Liquide, pour sa confiance et ses conseils qui m’ont permis d’évoluer durant ces 10 mois de stage. En effet, c’est à travers les missions que l’on m’a confiées que j’ai choisi de traiter ce sujet. Ce stage a nécessité tout au long de sa durée l’aide et le soutien de plusieurs personnes. Je tiens à exprimer mareconnaissance à Monsieur Jean-Pierre LECOURT, responsable du service Achats de Gaz Industriels Service, pour son accueil au sein de l’équipe et sa disponibilité. Egalement, ma gratitude revient à l’ensemble du service Achats pour leur précieuse aide ainsi que leur sympathie qui ont favorisées mon intégration dans l’entreprise.

2
Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer(http://www.novapdf.com)

SOMMAIRE
I) Le rôle de l’acheteur……………………………………………………………….…p4
1) Acheteur : un métier en pleine évolution………………………………………….…p4 a) La position de l’acheteur………………………………………………………p4 b) Les objectifs de l’acheteur……………………………………………………..p5 2) La démarche Achats traditionnelle……………………………………...………p5 a) Le cahier des charges………………….………………………………………p5 b) Lesourcing……………………………………………..………………...……p6 c) L’appel d’offres…………………………………………..……………………p7 d) La négociation………………………………………….………………………p8 e) La notion de partenaire-fournisseur……………………………………..………p10

II)- L’évaluation des fournisseurs………………………………………..…………p11
1) Le mise en œuvre de la procédure d’évaluation……………………………………p11 a) Les raisons de la mise en œuvre de la procédure…….……………..………..…..p11 b) Les objectifs àatteindre………………………..………….……………………..p11 c) Définir les procédures…………………………….…….………………………..p12 d) Le questionnaire fournisseur…………………………………………………p13 e) Le suivi de la procédure d’évaluation : le planning………………….………….p15 f) Le résultat de la procédure d’évaluation………….……………………………..p16

III) L’investissement dans les systèmes d’informations……………………….p19
1) Définition et contexte de l’ERP……………………………...……………………..p19 a) Qu’est-ce qu’unERP?……………………………………………………….…..p19 b) Les principaux éditeurs des ERP……………………………………………...…p20 c) Les secteurs concernés…………………………………………………………..p20 2) L’intégration des processus……………………………………..………………….p21 a) La matrice SAP…………………………………………………………….……p21 b) Coûts d’un projet SAP…………………………………………………………...p21 3) Le déploiement du module Achats SAP……………………………………………p21 a) Le flux achats dansSAP………………………………………………………....p21 b) Les avantages de l’utilisation d’un ERP pour le service Achats………………...p22 c) Workflow fournisseur : principe et position de l’acheteur…………………....p23 d) Difficulté majeure rencontrée : la crainte du changement …………………...…p24 4) Des systèmes d’informations complémentaires…………………………….………p25 a) Le portail AGORA………………………………………………………………..p25 b) L’e-procurement……………………………………………………………….…p25

3Create PDF files without this message by purchasing novaPDF printer (http://www.novapdf.com)

Introduction

Chaque entreprise cherche à être de plus en plus efficace sur des marchés de plus en plus concurrentiels. Un grand nombre a réorganisé pour cela le service Achats, le considérant comme un service stratégique et source d’économies potentielles. De nombreuses multinationales ont lancé devastes programmes de réduction de coûts pour tenir leurs objectifs de rentabilité. Outre une amélioration des méthodes de travail, place. Dans de nombreuses entreprises, les achats n’étaient pas centralisés et chaque collaborateur qui éprouvait un besoin, s’approvisionnait le plus souvent auprès des fournisseurs locaux. Les sociétés comptaient alors un...
tracking img