acide/base

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 40 (9863 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2014
Lire le document complet
Aperçu du document
© 2000 Université de Liège
Section de Chimie
Groupe Transition
http://www.ulg.ac.be/grptrans

Conditions d'utilisation
des versions électroniques des modules de chimie
Vous pouvez:




consulter les versions électroniques sur un ou plusieurs ordinateurs
imprimer un ou plusieurs modules pour une distribution en classe en mentionnant l'origine
du didacticiel
distribuergratuitement un ou plusieurs fichiers PDF ou ZIP complets et sans modification
à d'autres personnes

Vous ne pouvez pas:






modifier ou traduire un module
enlever ou modifier les logos ou les copyrights
recopier entièrement ou partiellement un module pour l'inclure dans un autre projet
mettre à disposition les versions électroniques des modules sur un autre site internet
inclure lesfichiers ZIP ou PDF dans un projet commercial (p.ex. un CD-ROM d'un
périodique) sans autorisation écrite préalable du Groupe Transition

Responsable administratif:
André Cornélis
Université de Liège
Institut de Chimie B6
Sart-Tilman
B 4000 Liège (Belgique)
Fax: +32-4-3664738
Email: Andre.Cornelis@ulg.ac.be

Université de Liège
Section de Chimie

Remédiation chimie :
G. KROONEN
R.CAHAY
A. CORNÉLIS
V. COLLIGNON
B. LEYH
R. WUYTACK

LES ACIDES ET LES BASES
EN SOLUTION AQUEUSE
(version « Ingénieurs »)

Année académique 2000-2001

Dépôt légal : D/2000/0480/32

Prérequis : Pour aborder ce module, vous devez être capable:
- d’écrire les équations de dissociation des électrolytes forts dans l’eau,
( Module : « La dissociation des électrolytes forts en solutionaqueuse ») ;
- de maîtriser la nomenclature des substances inorganiques et des
principales fonctions organiques
(Modules : - « Fonctions et nomenclature en chimie inorganique »
- « Organisation des molécules organiques : les fonctions ») ;
- d’écrire la constante d’équilibre relative à une réaction ;
- d’utiliser les logarithmes en base 10.

Objectifs :

Au terme de ce module, vous serezcapable:
- d’identifier, dans une liste donnée, les acides et les bases selon
Brønsted ;
- de reconnaître et de compléter des couples acide-base ;
- d’écrire et de compléter une réaction acide-base selon Brønsted ;
- d’écrire l’équation de la réaction d’autoprotolyse de l’eau, ainsi que
l’expression de la constante d’autoprotolyse, dont la valeur à 25°C sera
connue ;
- d’écrire la constanted’acidité Ka , ainsi que la constante de basicité
Kb d’un couple acide-base ;
- de calculer la constante de basicité Kb d’une base, à partir du Ka de
l’acide conjugué ;
- de comparer les forces de différents acides et de différentes bases et de
les classer, à partir de la table des Ka ;
- de définir le coefficient d’ionisation α d’un acide ou d’une base ;
- d’expliquer l’influence de ladilution sur le degré d’ionisation α d’un
acide ou d’une base faible (règle de dilution d’Ostwald).

© 2000, Groupe Transition – Section de Chimie - Université de Liège
http://www.ulg.ac.be/grptrans/

1

Module :

LES ACIDES ET LES BASES EN SOLUTION AQUEUSE

PLAN

1. Evolution des notions d’acide et de base
1.1. Introduction
1.2. Les acides et les bases selon Arrhenius
1.3. Les acideset les bases selon Brønsted

2. Couples acide-base
2.1. Acides et bases conjugués
2.2. Des couples particuliers : a) les couples de l’eau
b) les couples des ampholytes
2.3. La réaction acide-base
Un cas particulier : l’autoprotolyse de l’eau
La constante d’autoprotolyse ou produit ionique de l’eau: KW et pKW

3. pH de l’eau pure et des solutions aqueuses

4. Force des acides et desbases
4.1. Constante d’acidité Ka
4.2. Relation entre la force d’un acide et celle de sa base conjuguée
4.3. Classement des couples acide-base
4.4. Echelle et table des constantes d’acidité Ka (pKa)
4.5. Coefficient d’ionisation (de dissociation) d’un acide ou d’une base faible
Pourcentage d’ionisation (de dissociation)

© 2000, Groupe Transition – Section de Chimie - Université de Liège...
tracking img