Acoustique batiment

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ACOUSTIQUE
* Contrainte réglementaire
Au niveau réglementaire, il est spécifié dans le programme que le bâtiment doit répondre dans la mesure du possible à la nouvelle réglementation acoustique. Certaines normes ne pourront pas être appliquées à la règle. En effet, compte tenu du budget alloué par le maître d’ouvrage toutes les réparations nécessaires ne pourront pas être effectuées. De plusla réhabilitation impliquant la conservation d’éléments appartenant au patrimoine culturel, certaines normes sont difficilement applicables.
Nouvelle réglementation acoustique :
Catégorie de bruit | Conséquence sur les valeurs réglementaires |
Bruit aérien intérieur (exemple entre 2 pièces principales) | 54 dB(A) devient 53 dB |
Bruits d’impact | 65 dB(A) devient 58 dB
(Niveau àla réception) |
Bruits d’équipement (exemple en pièce principale) | 30 dB(A) (non modifié) |
Circulations communes | αw inchangé
(produits absorbants occupent le 1/4 de la surface au sol) |
Bruit aérien extérieur | 30 dB(A)route (non modifié) |

* Traitement du bruit
Dans le programme, il est notifié que les contraintes acoustiques générées par la pratique des lieux sontrelativement importantes.
A l’intérieur, il y a trois sources principales de bruit à traiter. L’une très importante est le bruit émis pas les occupants et les visiteurs occasionnels (bruits aériens intérieurs et bruits d’impact et de choc) et l’autre moins importante, les équipements techniques (ascenseurs, robinetterie, ventilation,…). Ainsi les bruits émis à l’intérieur des locaux ne doivent pasgêner les autres activités de toutes natures.
Au niveau des bruits extérieurs, il n y aura que les bruits aériens à traiter (avions, voitures…)
L’implantation des différentes activités permet d’appréhender le traitement acoustique à mettre en place. Les bureaux, qui sont en général plutôt calmes, sont tous situés au premier étage alors que les activités génératrices de bruits (réception, mariage…)sont situées au RDC. Les équipements techniques (chaufferie), aussi sources de bruits, sont quant à eux situés au sous sol. Il faudra donc mettre surtout l’accent sur une bonne isolation phonique des planchers.
L’aménagement intérieur du château est une première étape très importante pour réduire les nuisances sonores. Nous nous sommes donc attachés à dissocier les espaces calmes et bruyants.Au premier étage, les sanitaires, le local entretien et l’ascenseur ne sont en contact direct avec aucun bureau occupé de façon permanente (bureau associatif). Ainsi les écoulements dans la tuyauterie des sanitaires n’occasionnera pas de gêne pour le personnel travaillant dans les bureaux.
Au niveau des bruits aériens extérieurs, le château a l’avantage d’être isolé. Ainsi la surface importante duchâteau permet à celui-ci d’être éloigné des potentielles sources de bruits. Les ondes sonores sont donc fortement atténuées lorsqu’elles atteignent le château. Dans le diagnostique technique du bâtiment, il est spécifié que l’isolation procurée par la façade et la toiture est bonne. On ne traitera donc que les ouvertures en façade qui présentent une mauvaise isolation phonique.
On verra doncdans un premier temps l’isolation acoustique de la superstructure (planchers et cloisons) puis on traitera ensuite l’isolation acoustique de la façade.

I/ Isolation acoustique de la superstructure 
1. Les planchers
Diagnostique :
L’isolation acoustique procurée par la structure est :
-médiocre pour les planchers vis-à-vis des bruits d’impact
-médiocre pour les planchers vis-à-vis desbruits aériens
Au RDC, il est exigé dans le programme que le parquet existant sera déposé pour être remplacé par un carrelage décoratif avec incorporation d’un chauffage à eau chaude au sol. Nous allons donc assurer l’isolation acoustique et thermique entre le sous/sol et le RDC en mettant en place de la laine de roche au niveau du plancher haut du sous/sol (création d’un faux plafond). En effet...
tracking img