Acoustique des salles de spectacles

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1538 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le principe de conception d'une grande salle ne diffère pas bien sûr de celui évoqué dans traitement acoustique, généralités. Mais les dimensions importantes ont comme conséquence d'accroitre la dificulté à satisfaire une bonne homogénéité des sons.
En se référant à la loi théorique de propagation voir propagation ou à la figure ci-contre, on constate qu'un Temps de Réverbération fort permet unefaible diminution des niveaux sonores entre l'émission et le champ réverbéré, au-delà de la distance critique Dc où les niveaux sont les plus faibles. Ce qui donne une meilleure homogénéité, c'est à dire des différences de niveaux peu importantes entre devant et fond de salle, et des niveaux plus confortables parce que plus élevés si la salle n'est pas sonorisée. C'est pour cela que les sallesanciennes ont des réverbérations plus importantes. Le cas extrème des églises nous montre une bonne adaptation au besoin : un orateur, même avec une petite voix, peut se faire entendre par plusieurs centaines de personnes sans amplification; mais avec l'inconvénient de l'obligation de parler lentement pour être compris. voir écoute et réverbération
L'écoute musicale nécessite une homogénéité surtout le spectre audible, la courbe de variation du niveau en fonction de la distance doit être identique à toutes fréquences, sinon les niveaux relatifs des différentes fréquences ne sont pas les mêmes en tous points, les spectres sont déformés : on dit que la salle "colore" les sons. Pour satisfaire cette condition, il suffit que le Tr soit constant avec la fréquence. Ce qui est simple à dire, maispas à réaliser ! voir traitement généralités et matériaux absorbants. Les grandes salles ne sont jamais parfaites, elles ont forcément quelques manques de linéarité, ce qui fait leur "personnalité", mais aussi que toutes les places ne sont pas aussi bonnes.


Temps de Réverbération optimal et polyvalence des salles

Un Tr fort est donc une qualité pour l'homogénéité, mais un défaut pourl'intelligibilité. Comme expliqué dans traitement : généralités, ces conditions simultanément nécessaires conduisent à la nécessité d'un compromis judicieux sur la valeur du Temps de Réverbération Tr de la salle, d'un Tr optimal qui dépend de son volume et du type de signaux sonores, c'est à dire de la musique qu'on veut y écouter correctement.
On peut déjà en conclure qu'une salle donnée ne serabien adaptée qu'à un style de musique, ou tout au moins à un ensemble de styles dans lesquels les variations temporelles des sons (au minimum, les tempos ou tempi, plutôt, mais aussi les familles d'instruments, l'utilisation qui en est faite dans les arrangements) sont semblables. C'est bien ce qu'on entend dire de la part des mélomanes, des chefs d'orchestre, des musiciens.
Ou bien alors il fautenvisager une acoustique variable : un Tr, donc des matériaux absorbants en surface, différents selon les oeuvres diffusées. Ce qui existe, mais est très complexe donc très couteux, grâce à des grands panneaux, sur les murs latéraux, pivotants ou coulissants, télécommandés et motorisés bien sûr, faisant apparaitre en surface des matériaux différents.
En dehors de cette solution, si on veutréaliser une salle d'une certaine polyvalence, il faudra faire un autre compromis, en choisissant un Tr intermédiaire entre les solutions idéales pour plusieurs types de sons. Voir abaque dans traitement acoustique, écoute, méthode. Il ne faut pas rêver, la polyvalence reste assez faible .... Ce que nous évoquons ici n'a que peu de rapport avec le terme "salle polyvalente" utilisé par nos mairies pourdésigner une salle de basket dans laquelle on fait de temps en temps un bal (pas grave ...) ou un concert (souvenirs de "galères") ; mais vu l'investissement réalisé, il est difficile aux décideurs locaux d'admettre que "polyvalente" n'est qu'un terme administratif destiné à élargir les possibilités de subventionnement !
On entend souvent dire que faire une bonne salle, ç'est très cher. De...
tracking img