Acte iii scene 2, dom juan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (545 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dom Juan, acte III scène 2

* En quoi et de quoi le pauvre est-il un symbole ?
* Pourquoi cette scène a-t-elle était censurée ?
* Commenter l’expression «  pour l’amour de l’humanité »* Qui semble remporter l’argument dans cette scène ?

Le pauvre est ici, un symbole a la fois d’intégrité et de croyance. C’est un symbole d’intégrité car, il est prêt à se mettre en danger,mourir de faim, pour respecter ses croyances. C’est en quelque sorte le chrétien « parfait » qui en réalité n’existe pas ou est très rare. Molière met l’accent sur la pauvreté et l’inefficacité de cetteintégrité avec quelques phrases comme «  voila qui est étrange, tu es bien mal reconnu de tes soins » ou encore « un homme qui prie pour le ciel tout le jour, ne peut pas manquer d’être bien dans sesaffaires ».
Cette deuxième scène de l’acte III de Dom Juan a été censurée, puis autorisée de nouveau en 1683. C’est une scène qui a fait controverse car, elle caricature en quelque sorte lachrétienté. Molière pointe du doigt l’hypocrisie de la société. A cette époque, toute action devait être faite en obéissance à Dieu. En revanche la population si elle agissait en public selon les règles édictéespar la religion, ne se privait pas de les violer en cachette. Ici, Dom juan est censé représenter un homme de la haute société, donc respectueux des règles. Or ce dernier se moque de toute cettehypocrisie ambiante : il demande au pauvre de jurer : «  pourvu que tu veuilles jurer », mais, il lui fait quand même l’aumône« pour l’amour de l’humanité ». En revanche il fait preuve d’un courage inouïquand à la dernière réplique, il part aider le jeune homme au combat. Ainsi, Molière une fois encore met au jour des ressorts cachés de la société. Ce texte soulève donc la question suivante : commentces hommes peuvent-ils croire que leur veulerie restera cachée aux yeux d’un dieu omniscient ?
* La phrase « pour l’amour de Dieu » était tout d’abord une expression familière aux mendiants,...
tracking img