Acte4 scene 1

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Résumé de l'exposéL’École des femmes est une comédie écrite par Molière alors qu’il avait quarante ans, en 1662. Elle fut représentée pour la première fois à la fin de cette même année, avant d’êtrepubliée le 17 mars 1663. Cette première comédie de la maturité de Molière connut un très grand succès populaire, mais fut aussi l’objet d’une grande polémique, en raison de l’introduction danscelle-ci de la farce et d’un de ses thèmes traditionnels : le cocuage. La scène qui nous est présentée est la première de l’acte IV, c’est-à-dire l’acte de la résolution de l’intrigue. Cette scène est unmonologue prononcé par Arnolphe, monologue dans lequel il exprime sa volonté de reconquérir Agnès. Arnolphe a, en effet, pris Agnès sous sa tutelle alors qu’elle n’était qu’une enfant ; il l’a ainsiéduquée pour qu’elle devienne son épouse, une épouse idéale qui ne lui serait à jamais fidèle. Mais alors qu’il est sur le point de parvenir à ses fins, il apprend à travers un quiproquo qu’Agnès s’estéprise du jeune Horace et souhaite l’épouser ; ce qui le tourmente tant qu’il décide de s’expliquer grâce à un monologue. On peut par conséquent se demander comment le monologue comique d’Arnolphedénonce-t-il un travers de la société pour le corriger par le rire? Plus d’extraits de Acte IV, scène 1 de "L’École des femmes" de Molière : étude du monologue d'Arnolphe[...] Acte IV, scène 1 de "L’École desfemmes" de Molière : étude du monologue d'Arnolphe Le texte J'ai peine, je l'avoue, à demeurer en place, Et de mille soucis mon esprit s'embarrasse, Pour pouvoir mettre un ordre et dedans et dehorsQui du godelureau rompe tous les efforts. De quel œil la traîtresse a soutenu ma vue! De tout ce qu'elle a fait elle n'est point émue; Et bien qu'elle me mette à deux doigts du trépas, On dirait, à lavoir, qu'elle n'y touche pas. [...]

[...] Sont aussi présents tous les niveaux de langage, du familier au fort soutenu, tous se mélangeant au fil de la progression du monologue. Tout cela...
tracking img