Action colletive et changement social

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1718 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 9: Action collective et changement social.

Introduction.

La sociologie européenne influencé par la théorie marxiste a longtemps développé une conception unitaire du mouvement social, largement assimilé au puissant mouvement ouvrier du XXe siècle. En effet, les conflits caractéristiques de la société industrielle sont centré sur des valeurs matérialistes sur la notion de travail. Aucours des dernières décennies, ces conflits ont diminués en nombre et en intensité. C'est pourquoi on affirme souvent que notre société s'est pacifiée. Pourtant d'autres formes de conflits sociaux se développent et on assiste à une extension des conflits à d'autres domaines: féministes, écologistes, étudiants... apparaissent parfois avec force dans le débat social. Mais quelles sont lesconséquences des conflits sociaux? Loin de conduire à l'anarchie, les conflits sociaux sont souvent un mode de régulation sociale. ils permettent de faire naître, de transformer, de maintenir les règles qui régissent l'activité sociale. les conflits sont sources de changement social.

I. Action collective et diversification des mouvements sociaux.
I. 1. Diversité des mouvements sociaux.I. 1. 1. Les mobilisations collectives.
Doc 1


Unir des forces dans un but commun partagé, avec un caractère revendicatif (offensif ou défensif). « Agir ensemble ». Mobilisation collective.

Défensif = pour ne pas perdre quelque chose.
Offensif = pour gagner quelque chose.

 Offensives – Défensives.
 Pacifiques – Violentes.
 Influence = décideur ou opinionpublique.
 Médiatisée ou pas.
 Locales, nationales, internationales.
 Ponctuelles – Durables.

La notion d'action collective renvoi à la volonté d'agir ensemble de façon intentionnelle. Elle découle d'un projet explicite de la part des acteurs de la mobilisation. Cette action collective devient un mouvement social dès lors qu'elle se développe dans une logique de revendication.Ces mobilisations collectives peuvent être offensives ou défensives, ponctuelles ou durables, pacifiques ou violentes, locales, nationales ou internationales. Les acteurs de la mobilisation collective façonne le mouvement en fonction de leur sexe, leur âge, de leur idéologie. En retour, participer à une mobilisation collective influence la personnalité de l'acteur (son opinion, son identité).I. 1. 2. Les nouveaux conflits sociaux.
Doc 2

Acteurs:
 Femmes.
 Chômeurs.
 Homosexuels.
 Étrangers et Sans-papier.
 Antiracisme.

Objets:
 Parité homme/femme.
 Action en faveur des + démunis.
 Défense des minorités.
 Refus du racisme.
 Droits de l'homme.
 Environnement.
 Protection de la santé.

Moyens d'action:
Grève de la faim.
 Marches pacifiques.
 Sitting/Occupations.
 Pétitions.
 Badges.
 Concerts.

Nouveaux conflits sociaux:
 Acteurs.
 Objets.
 Moyens d'actions.

La question ouvrière a longtemps occupé la place centrale dans les conflits sociaux. Le mouvement ouvrier se voulait le principal moteur du changement social. Les progrès dans les domaines politiqueet économique, le déclin de la classe ouvrière ont limité le nombre des conflits traditionnels. Les conflits sociaux pourtant n'ont pas disparu. En effet, si l'on considère les différents moyens d'expression du conflit, on remarque une augmentation de la contestation depuis les années 80. Les femmes, les écologistes, les étudiants, les consommateurs ont renouvelé l'action revendicative en lafaisant sortir du monde du travail. Ces nouvelles luttes sont qualifiées de nouveaux mouvements sociaux dans la mesure, où elles se distinguent du mouvement social ouvrier. Ces nouveaux mouvements sociaux se développent le plus souvent dans la sphère privée, dans la société civile. Ils ne concernent pas l'ensemble de la société mais seulement des pans de la société en revendiquant une éthique,...
tracking img