Activation des politiques dinsertion

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1599 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
L’activation des politiques d’insertion

REalisE par Jean-FranCois Orianne, GIRSEF (UCL)







L’activation des politiques d’insertion transforme sous nos yeux le rôle de l’usager des services publics. A la figure traditionnelle - et quelque peu caricaturale - de l’usager passif, consommateur de mesures et de prestations, se substitue progressivement l’image idéalisée d’un usagerpro-actif, « entrepreneur de lui-même ». « Active-toi et l’Etat social t’aidera » (Jobert, 1992): tel pourrait être le slogan du nouveau référentiel d’action publique qui semble (re-)dessiner l’horizon des systèmes de protection sociale en Europe.



Ainsi, dans différents champs d’intervention publique, le modèle de la Third Way (Troisième voie) esquissé par Anthony Giddens (1998), valorisel’autonomie individuelle, l’initiative locale, l’égalisation des chances,... et permet le développement de nouveaux modes de régulation par la responsabilisation des individus. En Belgique, ce référentiel nouveau a été labellisé « Etat social actif » (ESA), en 1999, par Frank Vandenbroucke, à l’époque Ministre des Affaires sociales. Notons également que ce label (active welfare state) fait son entréesur la scène européenne, en mars 2000, dans les conclusions du sommet de Lisbonne.



Répondant aux états sociaux en danger d’asphyxie, le modèle de l’ESA repose sur deux socles éthiques : d’une part, le principe de la gestion préventive des risques et d’autre part, le principe de la participation citoyenne. D’un côté, le vieil adage selon lequel il vaut mieux prévenir que guérir ; del’autre côté, l’idée selon laquelle les citoyens ont des droits mais aussi des devoirs, la possibilité de recevoir des « aides » devant être conditionnée à la participation des citoyens à la société.



Cette responsabilisation individuelle, à grande échelle, s’opère dans le cadre de politiques sociales « sur mesure », nécessitant une décentralisation accrue de l’action publique. Selon Vandenbroucke,l’Etat social actif ne dirige pas, il délègue : en clair, parallèlement à l’activation des bénéficiaires des politiques sociales, il convient également d’activer les professionnels qui mettent en œuvre ces politiques, de les responsabiliser en leur imposant notamment de travailler en réseau, afin d’accroître la « qualité » des services rendus.



L’activation des politiques sociales signifiedonc conjointement :

1) l’activation des dépenses de l’Etat afin d’augmenter l’efficacité des dépenses publiques ;

2) l’activation du bénéficiaire, en le responsabilisant dans sa démarche d’insertion ou d’intégration ;

3) l’activation des professionnels chargés de mettre en œuvre les politiques sociales.



En synthèse, l’activation de l’Etat social actif nous renvoie donc à untriple mouvement de transformation de l’intervention publique : à savoir son individualisation, sa conditionnalisation, et sa territorialisation. L’exemple du « Parcours d’insertion » en Région wallonne, comme politique « active » d’emploi constituant, en soi, un exemple emblématique de ces transformations.



Pour rappel, la notion de « parcours d’insertion » a été progressivement mobilisée parles institutions européennes, comme le Fonds social européen, comme réponse à un constat d’échec généralisé des politiques traditionnelles de lutte contre le chômage. En application du principe de convergence selon lequel les Etats membres œuvrent à la réalisation d’objectifs communs en matière d’emploi, la notion de parcours d’insertion est alors introduite, dès 1993, comme critère d’éligibilitédes actions (de formation et de placement) cofinancées par le FSE dans le cadre de l’Objectif 3. En Région wallonne, le Parcours d’insertion s’est ainsi mis en place en 1997, lors de la signature de la Charte du Parcours d’insertion par l’ensemble des opérateurs de formation et d’insertion en Région wallonne. En signant la Charte, les opérateurs s’engagent à travailler en partenariat, à...
tracking img