Actvites 2000

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1894 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L’ACTION SOCIALE ET FAMILIALE SUR NOS COMMUNES

PROJET DE CREATION DE POSTE
D’AGENT DE MEDIATION
SOCIALE ET FAMILIALE

Christine PACHA – JANVIER 2011

SOMMAIRE
1ère partie
INTRODUCTION
* CONSTAT
* 3 THEMATIQUES
I -L’OBJECTIF
* INTERVENTION SOCIALE, PREVENTIVE, EDUCATIVE visant à favoriser l’autonomie, l’intégration et le maintien du lien social
II – LES BESOINS
*MATERIELS
* HUMAINS
III – LES MOYENS
* LES SUBVENTIONS
* LES ADHESIONS
* LES BENEVOLES
2ème partie
IV – L’AGENT DE MEDIATION
1) LE ROLE
a- Les tâches
b- Les pratiques professionnelles
c- Les situations individuelles
d- Les réponses
2) LES PROPOSITIONS
a- Les ateliers
b- Le point rencontre
c- Information et promotion de sa mission
3) SONSECTEUR D’INTERVENTION
4) LES BESOINS
a- Besoins humains
b- Besoins matériels
CONCLUSION
1ère partie
En faisant un état des lieux des phénomènes de vieillissement, d’incivilité et de délinquance, de chômage sur les cantons de MONTGUYON-14 communes (9346 habitants en 2009) et de MONTLIEU -13 communes (6384 habitants en 2006), nous constatons que les thématiques évoquées sontprioritaires.
1) Les personnes âgées : plus de 600.000 en Charente Maritime, soit 28% de + de 60 ans (source INSSEE).
A CHEVANCEAUX, 50%des + de 80 ans vivent seuls soit 12% de la population
(Environ 120 personnes).
Sur 10 personnes ayant besoin d’être assistées, 9 le sont à domicile
(Source AGEVILLAGE PRO / NET).
Sur le canton de MONTLIEU, 14% de la population a + de 75 ans et 19% + de 60ans, soit au total 1441 personnes et sur le canton de MONTGUYON avec à peu près le même pourcentage 2406 personnes. Les femmes sont plus nombreuses : 140 sur MONTLIEU et 324 sur MONTGUYON.

2) Les actes d’incivilité et de délinquance, les querelles de voisinage, l’alcool, la drogue, les tags, les dégradations des lieux publics sont aussi à l’ordre du jour dans nos communes.
Il faut savoirqu’en Charente Maritime, 28% de délinquants sont mineurs : parents démunis ou démissionnaires, jeunes en errance et en souffrance.
Dans notre département, les actes d’incivilité en 2010 sont en augmentation de +1.3%. La consommation de stupéfiants est passée de -8.9% à +6.4%.
La tranche d’âge difficile à toucher est celle de 16-18ans, souvent déscolarisés et oisifs.
Depuis 2003, les communesde 10.000 habitants ont l’obligation légale d’avoir un CLSPD (comité local de sécurité et de prévention de la délinquance)

3) Le chômage : 1120 hab. sur CHEVANCEAUX.
* Population active 651 INSEE 2010
* 15/24 ANS 36 23 H 13F
* 25/54 ANS 302 159H 144F
* 55/64 ANS 52 29H 23F
62 chômeurs avec un taux de 35% chez les jeunes de 15/24 ans.
17 chômeurs de longuedurée dont 12 dans les 25/49 ans (5nc)
Soit une évolution de +de18.2% entre 2088 et 2009.
Canton de MONTGUYON : évolution +35,5% de 2008 à 2009
Canton de MONTLIEU : évolution + 36,4% de 2008 à 2009 , toutes catégories confondues (pièces jointes source INSEE).

Les 3 sujets évoqués nous amènent à se poser la question :

«  - Devons-nous mettre en place un service de médiation sociale ? »Il est urgent, utile et nécessaire de mettre en place un outil de travail destiné à développer, réaliser, soutenir et favoriser toutes les actions et activités autour de l’accompagnement des personnes, des relations d’aides et d’entraides.

I L’OBJECTIF
INTERVENTION SOCIALE, PREVENTIVE, EDUCATIVE
* Mettre en place des outils de liaisons avec des intervenants à domicile (ADMR -SAD-SSIAD)
* Coordonner le réseau d’acteurs sociaux (C.C.A.S – centres mission locale, assistantes sociales)
* Etablir une communication constructive et organiser les droits et les devoirs des parents.
* Aborder les questions financières (cantine, loyer, surendettement)
* Faciliter les relations de voisinage.
* Assurer un climat de sécurité, de confiance et de confidentialité...
tracking img