Adam smith - le philosophe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 22 (5467 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ADAM SMITH – LE PHILOSOPHE
0/ INTRODUCTION
0.1/ L’économie politique classique
Un courant hétérogène, malgré certains points commun
L’économie politique classique pour désigner une multitude d’auteur = trompeur. Cela sous-entend que l’on aurait affaire à une théorie homogène commune. Les auteurs classiques sont svt en désaccords sur un certain nb de points.

Exple Ricardo / Smith.
Ricardo/ Malthus. Les crises de surproductions récurrentes. Pour Malthus elles sont inhérentes au sys capitaliste. Ricardo (partisan de la loi des débouchés de Say) pense que ce type de crise n’existe pas.
Ricardo a une théorie de la valeur travail, JB SAY a une théorie de la valeur utilité.
Marx avec sa critique de l’économie politique va donner l’impression que l’on a affaire avec les classiques àdes théories homogènes.

Malgré cela, on va tenter de donner une définition de la th classique et de trouver des points communs.
Convergences :
* Le sujet d’étude. On peut dire de l’écono politi classique qu’elle est une science de la richesse et des rapports sociaux visant à déterminer les conditions de l’accumulation capitaliste.
Une science de la richesse et des rapports sociaux
Sciencede la richesse.
But fondamental : expliquer par quel moyen on peut ↑ la richesse de la nation. (divergences sur les moyens et non sur l’obj).
« L’économie politique se propose d’enrichir tout à la fois le peuple et le souverain ». Smith, La richesse des Nations.
Les classiques n’ont pas la même conception de la richesse que les mercantilistes. Rupture mercantilistes / classiques.

Définitionde la richesse :
Pour les mercantilistes la richesse est monétaire voir métallique.
Pour les classiques, la rdn est matérielle. Les métaux précieux servent juste à acheter de la richesse matérielle qui consiste dans les marchandises utiles, c a d, les marchandises qui satisfont des besoins.
« Tout homme est riche ou pauvre selon l’étendue des nécessité, des commodités et des agréments dela vie humaine dont il peut jouir. »

Autre rupture avec les mercantilistes. A qui cette richesse va profiter ?
Pour Smith, enrichissement du peuple ET du souverain alors que chez les mercantilistes on aurait plutôt eu, enrichissement du seul souverain. Mercantilisme : science du bon prince, pour les intérêts du prince (= intérêt de la nation).
Smith est pour une Sté où il n’y a pas deproximité entre les marchands et le souverain. Il faut un pvr qui soit plus objectif et non un gvmnt qui se fasse séduire pas les grds commerçants et les capitalistes : poussent des politiques à prendre des décisions en leur faveur.

Richesse d’une nation identifiée à celle de la masse du peuple.
Ricardo et distinction entre richesse et la valeur.
«  La richesse dépend de l’abondance - plus lesmarchandises abondent plus on est riche - et le avaleur de la difficulté ou de la facilité de la production. »

Science des rapports sociaux.
Dans un raisonnement néo-classique, on part de l’individu pour expliquer les phénomènes. Chez les Classiques, on a une analyse en termes de classes sociales.

Classes | Facteurs de P° | Revenus |
Travailleurs | Travail – L | Salaires – w |
Capitalistes |Capital – K | Profit - ∏ |
Propriétaires terriens | Terre | Rente |

Même analyse de classes sociales chez tous les auteurs classiques.
Implique une conception antagoniste / conflictuelle des rapports sociaux.

Svt les int de classes s’opposent.
Alors, les négociations salariales = Kistes et ouvriers aux intérêts radicalement opposés.
Ricardo cherchera à démontrer que l’intérêt desppaires va à l’encontre des Kistes.

Vision conflictuelle des rapports sociaux qui atteindra son paroxysme avec la lutte des classes.

C’est dans le point de vue de la répartition des richesses produites que les cl s’opposent, par la fixation des différents revenus.

Voir *Schéma* !
Comnt répartir la richesse, celle-ci ayant des répercussions sur les richesses futures.
Production et...
tracking img