Adam smith : son analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (849 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
ADAM SMITH

I. Biographie

1723 - 1790. Etudes de philo + littérature. Smith s’interroge sur la source de la croissance économique.

II. Bibliographie

« Théorie des sentiments moraux », 1759« Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations », 1776 (ouvrage fondateur de la sciences éco)

III. Sa place dans l’histoire de la pensée économique

- Aucune nouveauté parrapport au W réalisé par Quesnay, Locke, Hume.
- Véritable richesse n’est pas l’or mais les marchandises.
- Pas d’intervention de l’Etat dans la commerce pour réduire les X. Mais il ne doit pas nonplus favoriser les X car sinon concurrence entre marchands.
- Anticolonialisme ( opposition aux mercantilistes )
- A l’origine de la valeur-travail. Marx s’en est inspiré.

IV. Les grandes lignesde la pensée économique

- Libéralisme qui repose que la product° de biens matériels rendue possible par :
¤ la division du travail
¤ laisser reposer l’éco sur l’intérêt individuel ( maininvisible )
¤ le libre-échange ( théorie des avantages absolus )
¤ l’Etat doit faciliter l’ordre naturel. L’Etat intervient que pour protéger le territoire, assurer la justice et lutter contre lesoppressions et assurer les dépenses d’infrastructures ( minimum d’éducation pour les victimes de la D. du W )

V. L’analyse de Smith

A. La division du travail

- Pour augmenter les richesses, ilfaut procéder à la division du travail :
¤ Tout W n’est pas productif (travail des domestiques, souverain non productif)
¤ W valorisé que si l’on emploie le K ( produit du W de l’homme, doncproduit de la D du W. L’épargne est une vertu qui permet l’I, donc d’augmenter le K.
- La valeur des marchandises provient du W :
¤ la valeur d’usage : une marchandise a une utilisé mais ce n’estpas ça qui détermine la faculté d’acheté d’autres marchandises ( ex : l’eau )
¤ la valeur d’échange = prix réel de la marchandise ( qui provient du W incorporé. Quand quelqu’un achète qqch, il...
tracking img