Adamn smith livre i

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1045 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ce texte est un extrait de La Richesse des Nations d'Adam Smith, un ouvrage fondamental de la doctrine du libéralisme. L'auteur à travers ce bout de texte, nous parle de l'estimation de la valeur des choses pour ainsi exercer un échange. Effectivement comment pouvons nous dire légitimement que cet objet A vaut deux fois cet objet B ? C'est à cette question que nous réponds Adam Smith parl'intermédiaire de ce texte, d'ou en ressort une thèse : la valeur est égale à la quantité de travail que cette marchandise peut acheter ou commander. Nous allons donc expliquer ce texte.

Tout d'abord Adam Smith nous replace dans une situation temporellement différente de notre époque en employant : « cet état primitif et rudimentaire de la société ». Ils nous précisent que dans cet état peu évolué,un état sommaire et laconique, seul « la proportion entre les quantités de travail nécessaires pour acquérir les différents objets soit la seule circonstance qui puisse fournir une règle pour les échanger les uns contre les autres ». Mais que désigne cet état sommaire ?
Smith nous met sur la voie en évoquant la non existence de la propriété foncière et du capital. C'est un état initial de notresociété. On peux penser à l'Etat de nature (hypothétique) chez Rousseau.
Ce que Smith nous dit ici, c'est qu'il paraîtrait que ces hommes ancestraux qui peuplaient alors la terre à cet époque ci, avaient pour seule et unique précepte, norme d'échange à l'élaboration d'une valeur commune de l'objet, le temps dépenser à la réalisation de l'objet : la valeur est une convention. Aujourd’huil'instrument d'échange est la monnaie. Pour clarifier Smith illustre sa phrase par l'exemple du castor.
En effet s'il met deux fois plus ardu de tuer un éléphant qu'un zèbre, il est légitime pour ainsi dire normal que je puisse échanger l’éléphant contre deux serfs. Aujourd'hui encore cette règle s'applique (pas au pieds de la lettre) à quelque produit par exemple une chaise fabriqué à la main vaut pluschère qu'une chaise industrielle. Donc on peut dire que la difficulté à produire, à se procurer, à fabriquer une chose est indicatrice de la valeur de celle ci.

Dans cette deuxième partie du texte, Smith commence sa phrase par la conjonction de coordination:OU. C'est à dire qu'il va compléter, ajouter un élément qui est ici le savoir faire. Effectivement il ne faut pas oublier aussi le degréd'aptitude c'est à dire la compétence de l'homme en question. Mais comment devenons nous compétant en une chose ? Ce que Smith réponds peut nous faire penser à un proverbe populaire : « C'est en forgeant que l'on devient forgeron. ». Plus précisément, l' aptitude à travailler telle ou telle choses, s'accentue en travaillant la chose. C'est à dire que la compétence est « modelable ». Donc unepersonne qui est forgeron depuis trente ans aura dans la majorité des cas plus de talents de forgeron qu'une personne ayant tout juste arriver à la forge. La valeur de l'épée produite par le vieux forgeron est tributaire de son expérience, de son temps passé à forger autrement dit de ses compétences.
Puis Smith revient sur l'état avancé de la société. Il nous dit que aujourd'hui encore, dans lessalaires (ce qu'on nous échange pour avoir travailler dans tel ou tel domaine), une partie de ces rémunérations dépendent de la difficulté de la tache accomplie et des compétences du sujet.
Donc pour résumer dans la société que nous décrit Smith la valeur d'une chose est égale à la quantité de travail que cette marchandise peut acheter. Est vrai encore aujourd'hui et n'y a t'il pas des exceptions ?Prenons l'art par exemple. Qu'est ce qui définit la valeur d'une œuvre ? Ce n'est pas la quantité de travail exercer sur cette œuvre. La valeur d'une œuvre d'art est difficile à concevoir, car il faut déjà au préalable comprendre l'art et essayer de le définir. De plus comment peut on définir les compétences des artistes ? Un tableau de peintre abstrait ne vaudra pas forcément moins cher qu'un...
tracking img