Adaptation cinematographoque dune ouevre litteraire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Nous allons étudier l’adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire. En effet l’adaptation cinématographique d’une œuvre littéraire ferait perdre à celle si la singularité participante de l’aura de l’œuvre d’art. L’œuvre d’art est une œuvre unique qui exerce sur les gens qui la voit une aura particulière et une aura est le côté magique d’un objet unique. Alors une question ce posent «Est-ce que le fait d’adapter une œuvre littéraire au cinéma fait elle perdre à cette œuvre le statut d’œuvre d’art ? »
Nous répondrons à cette question en 3 parties : dans la première partie nous verrons l’intérêt d’une œuvre littéraire. Dans une seconde partie nous verrons l’intérêt d’une œuvre cinématographique et théâtral. Enfin dans la dernière partie nous répondrons à la problématique.

Danscette partie, nous tenterons d’expliquer la particularité de l’œuvre littéraire. Dans un premier temps nous verrons que l’œuvre littéraire permet de laisser place à l’imagination du lecteur. Enfin, nous verrons le statut particulier du lecteur qui est plongé dans l’histoire et est au plus près des personnages.
Le lecteur peut se faire sa propre idée du monde décrit dans le livre. Il peut eneffet, imaginer ce que décrit l’auteur avec de simples mots, à sa façon en recréant le monde qu’a imaginé l’auteur. Mais c’est avec sa propre conception, sa propre réalité. Le lecteur utilise des réalités déjà vues, des choses qu’il connait pour comprendre et analyser l’œuvre plus facilement. Ce qui fait de sa lecture une vision personnelle du livre. D’un lecteur à l’autre, l’aménagement spatialest différent bien qu’il ait lu la même description, le même livre. Dans les pièces de théâtre, lorsqu’on lit l’œuvre, on n’a aucun ou peu de détails sur les personnages ou encore le décor, et notre imagination va créer des personnages, des décors propres à chacun alors qu’il n’a aucun indice. Donc la particularité de l’œuvre littéraire ici est que, à partir d’une œuvre il y a une multitude decompréhensions possibles.
Par exemple, dans la jeune fille à la perle, Griet au début du roman, cuisine. Elle a alors un tablier mais on a peu de description de celui-ci par conséquent chacun est libre d’en imaginer la taille et la couleur.
Le lecteur suit le personnage de l’histoire dans ses aventures, ainsi il n’est pas un simple spectateur mais il connaît les pensées les sentimentsles désirs et les craintes du personnage. Grace à l’étendu des détails donnés par l’écrivain le lecteur peut comprendre le personnage. Alors on comprend le personnage ainsi que sa personnalité et ses points de vue sur les autres et sur le monde qui l’entoure. Le personnage devient tout de suite plus vivant à nos yeux car nous pouvons alors nous identifier à lui. C’est à partir de simples mots,de simples phrases qu’une histoire, qu’un monde se créé de toute pièce, un monde dans lequel on peut se plonger. Exemple : Dans ‘La jeune fille à la perle’ on sait que Griet jouai sur la place avec son frère et sa sœur. Ainsi on sait qu’elle appréciait ces moments passésavec eux et on la comprend, on sent que ça va lui manquer, grâce aux descriptions données par l’auteur.
Dans cette seconde partie, nous tenterons d’expliquer la particularité de l’œuvre cinématographique. Dans un premier temps nous étudierons l’immersion du spectateur qui regarde le film.Grâce au son, à la lumière, au décor, les images et les effets spéciaux, ceci donnent au spectateur une sensation de réel. L’intonation de la voix des acteurs renseigne sur leurs personnalités ainsi que sur la scène jouée. De plus les éclairages et les prises de vue soulignent d’avantage l’acteur ou une scène qui donnent plus ou moins d’importance. Tous ces éléments sont...
tracking img