Adaptation technicien supérieur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (592 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les âmes fortes
Jean Giono

1°) Jean Giono est né le 30 mars 1895 à Manosque en France.
2°) Jean Giono viens d’une famille d’origine piémontaise, son père est cordonnier et sa mère dirige unatelier de repassage Américain.
3°) En 1911 Jean Giono arrête ses études à cause de la santé de son père et le manque de ressources familiales
4°) En 1914 il rencontre …
5°) Il participe auxcombats, batailles de Verdun, du Chemin des Dames, du Mont Kemmel où il est légèrement gazé aux yeux.
6°) Jean Giono découvre l'horreur de la guerre et les massacres, un choc qui le marque pour le restede sa vie.
7°) La lecture des écrivains classiques l'amène à l'écriture (en particulier Virgile)
8°) Jean Giono reçoit en 1929 le prix américain Brentano pour Colline, son premier ouvrage.
9°) Ilobtient le prix Northcliffe l'année suivante pour son roman Regain.
10°) Il évoquera cette douloureuse expérience dans Le Grand troupeau en 1931.
11°) Dans Jean le Bleu, récit plus ou moinsautobiographique, Jean Giono évoque la mort de son ami Louis David.
12°) En 1932 il reçoit la légion d’honneur.
13°) Il adhère à l'Association des écrivains et artistes révolutionnaires (mouvancecommuniste).
14°) En 1935, il publie Que ma joie demeure.
15°) Giono et quelques amis, bloqués accidentellement à Contadour lors d'une randonnée, décident, subjugués par la beauté des lieux, de s'yretrouver régulièrement : ainsi naissent les Rencontres du Contadour.
16°) A cause de son pacifisme, il est arrêté le 14 septembre 1939. Il est relâché après un non-lieu, et libéré de ses obligationsmilitaires.
17°) À la fin de la Seconde Guerre mondiale, Jean Giono est accusé d'avoir collaboré et de nouveau emprisonné.
18°) La mise à l'index ne prend fin qu'en 1947, avec la parution de Un roi sansdivertissement.
19°) L'action du roman s'inscrit dans une période d'un peu moins de cinq années.
20°)…
21°) Giono publie Mort d'un personnage (1948), Les Âmes fortes (1950), Le Hussard sur le...