Adhuc stat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1450 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Depuis ma Réception, je vois. Je me vois tel que je suis. Chaque entrée en Loge me renvoie, comme dans un miroir, l’image fidèle de l’Apprenti que je suis.

Les symboles sont la source. Ils permettent par le canal de la réflexion d’être guidé vers la lumière Divine, en laissant de côté le mental et l’analytique. C’est en observant les symboles avec les yeux de l’âme que le maçon aura accès àdes mondes d’enseignement que nul ne peut lui apporter en dehors de lui-même.

« Adhuc Stat !» est un des ces symboles. Issu de la Stricte Observance Templière, il fait allusion à l’image originelle de l’Homme, qui en application de la justice Divine suite à sa prévarication est tombé dans l’état de nature déchue. Il est le synonyme de tous les biens matériels que l’homme a cherché à s’approprieret le pouvoir que l’homme s’arroge sur la nature en essayant de la maîtriser.

Un bref rappel de la Genèse s’impose pour notre compréhension. « Le Seigneur Dieu forma l'homme avec la poussière du sol et il insuffla dans les narines un souffle de vie et l'homme fut fait âme vivante » (Genèse 2,7) «Le Seigneur Dieu prit l'homme et le planta dans le jardin d'Eden pour le cultiver et le garder. Illui donna cet ordre « Tu peux manger du fruit de tous les arbres du jardin, mais le fruit de l'arbre de la connaissance du Bien et du Mal, tu n'en mangeras pas, car du jour où tu en mangerais, tu mourrais certainement » (Genèse 3-15). Pour avoir mangé le fruit, Adam développa alors sa propre idée de la justice et de la connaissance du monde, se forgea son propre Ego et avec lui, l’égoïsme etl’orgueil, causes de sa déchéance, se détournant de son Moi réel et devenant mortel, abandonnant son corps de poussière pour une grossière enveloppe de matière.

Chacun de nous est un Adam déchu. Mais à la justice divine de rigueur s'adjoint nécessairement, selon la perspective chrétienne, la miséricorde, ou la clémence, qui laisse à entendre que ce qui est tombé pourra être relevé, et n'est sans doutepas totalement anéanti.

Jésus a dit "Je suis la lumière du monde. Qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie." Mais les Ténèbres subsistent, pour qui ne l'ont pas reçue, qui ne l'ont pas comprise. C'est par sa faute que l'homme a perdu la Lumière. Pour retrouver l'étincelle cachée en lui il va lui falloir être cherchant persévérant et souffrant.

Je baignedonc dans ce paysage sans ombre, entouré par les oliviers, signe de la sagesse Divine. Mais tel la colonne tronquée, n’ayant plus de tête, il me faut désormais réapprendre à penser avec le cœur, le siège de l’âme, et retrouver ainsi l’aspect spirituel en utilisant les moyens que mes guides mettent à ma disposition. Alors, je pourrais afin atteindre les différents niveaux de perfection, acquérirdes certitudes et suivre la voie qui mène à la réintégration de l'esprit dans l'éternité. Je pourrais retrouver enfin le paradis perdu et reconstruire le temple détruit, reconstruire le temple intérieur, redonner à mon être le contact avec Dieu.

"L’homme est l'image immortelle de Dieu mais qui pourra la reconnaître s'il la défigure lui-même ?"

La pierre brute est l’homme tel que l’ont fait lanature et la société. Il est encore tout pénétré de matière et son jugement endormi est faussé par avance par les intérêts matériels et les passions. Même si à ma naissance j’ai été doté d’une base solide, comme apprenti, je dois comprendre combien je suis éloigné de l’idéal que je souhaite atteindre, et de se rapprocher de cet idéal en me dépouillant de mes imperfections

Pour se faire, deuxoutils me sont donnés par mes guides. A moi de trouver la force et la volonté d’apprendre en silence leurs usages. Le maillet est ma volonté. Il serait une force aveugle qui, se ruant sur la pierre, la briserait au lieu de la dégrossir si le ciseau symbolisant le jugement ne m’était pas aussi fourni. Mais le jugement serait sans action, comme le ciseau sans force sans l’appui du marteau. La...
tracking img