Adm1002

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1138 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Travail Noté #1
Question #1 et #2
1.1 Discours de présentation à son entré en poste à l’automne 1993
2.1 Rôle de leader

1.2 Présentation de son plan triennal 94-97 au C.A. hiver 1993
2.2 Rôle de diffuseur

1.3 Pour parvenir à ces objectifs il renouvèle son équipe de direction et apporte quelques changements à la structure organisationnelle.
2.3 Rôle de répartiteur desressources humaines

1.4 Mise en valeur des lieux
2.4 Rôle d’entrepreneur

1.5 Automne 1993 préparation de l’exposition Québec plein la vue, en collaboration avec la Ville de Québec, le Salon du livre de Québec, la Cinémathèque québécoise et l’Université Laval.
Avec cette première exposition, John R. Porter, à renouveler et développer de nouveaux partenariats.
Nouvelle figure pourle restaurant engageant une autre collaboration avec l’École de tourisme et d’hôtellerie du Collège Mérici. Et la Designer Madeleine Arbour. Du coup, le chiffre d’affaire du restaurant augmente.
Production du catalogue de l’exposition Québec plein la vue, en collaboration avec les Publications du Québec, et publication du livre Québec. Passion d’hiver. Ceux-ci formeront un coffret promotionneloffert au Comité international olympique, candidature hiver 2002.
2.5 Rôle de négociateur

1.6 Révision de l’inventaire des collections du Musée, accélération des restaurations des œuvres majeures.
2.6 Rôle d’observateur actif

1.7 Été 1994, révision de la vocation de l’ensemble des salles d’expositions.
Dédie trois salles à illustrant l’histoire du Québec. Fait preuved’imagination en réunissant différents médiums.
Ajoute les champs ; photographies, arts décoratifs et design.
Création d’une salle dédiée à la très jeune clientèle. La salle Découvertes
2.7 Rôle d’entrepreneur

1.8 Accroissement de ses expositions itinérantes dans différentes régions du Québec.
2.8 Rôle de négociateur

1.9 Élargir les horizons de la programmation, projetsinternationaux.
2.9 Rôle d’entrepreneur et négociateur
1.10 En 1995, il fusionne les directions de la conservation et de l’éducation ce qui résulte une augmentation de la clientèle des programmes éducatifs du préscolaire de 36% en deux ans.
2.10 Rôle de répartiteur de ressources humaines

1.11 Élargie le côté culturelle en présentant des films qui n’ont pas nécessairement de lien avec lesexpositions.
2.11 Rôle d’entrepreneur

1.12 Augmente la visibilité du Musée avec une tournée de sensibilisation dans une vingtaine de grandes entreprises d’envergure nationale, afin de développer et consolider les réseaux du Musée.
2.12 Rôle de porte-parole

1.13 Il métamorphose, au niveau du contenu et du design, la publication Amis du Musée et devient le Bulletin du Musée duQuébec.
2.13 Rôle d’entrepreneur

1.14 Rédaction d’un mémoire présenté à différentes instances gouvernementales, afin de modifier la norme d’attribution des subventions.
2.14 Rôle d’agent de liaison

1.15 Afin d’auto-suffire le Musée, John R. Porter accroît la rentabilité de la librairie-boutique, en commercialisant différents objets haut de gamme inspirés d’œuvres de lacollections du Musée ou d’artistes qui y sont présentés, la Collection beaux-arts.
Augmentation des revenus de location d’espace dans le musée pour la tenue de congrès, rencontres d’affaires et réceptions de mariage.
Met sur pied une fondation qui a pour mandat d’accroître la stabilité financière du Musée.
2.15 Rôle d’entrepreneur

1.16 Réduction du temps de travail et salaire de l’ensemble desemployés, afin d’aider la situation financière, accepté par tout le personnel.
Gestion du personnel, ajustement (embauche et heures d’ouverture du Musée), durant l’événement Rodin.
2.16 Rôle de leader, répartiteur des ressources humaines

1.17 Réunions hebdomadaires et rencontres individuelles avec chacun de ses gestionnaires.
Réunion annuelles pour discuter des enjeux.
Prends...
tracking img