Administration electronique et e-government: comment internet transforme nos services publics.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2354 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Administration électronique et e-government : comment internet transforme nos services publics.

La révolution induite par l’apparition de l’informatique, et plus spécifiquement d’Internet, a bouleversé tous les secteurs de la société ; depuis la modification radicale de la structuration des activités des entreprises et la communication avec le client jusqu’aux mécanismes les plus intimes decréation du lien social. Bon nombre d’institutions et de firmes jouissant d’un monopole ou de tarifs règlementés ont eu du mal à s’adapter à cette nouvelle façon de mener les affaires – sous-entendu, aux nouvelles possibilités offertes au client, citoyen ou consommateur de faire un choix entre la concurrence ou de s’inscrire dans le processus bureaucratique. Puisque c’est ici le point qui nousintéresse, il sera question des coûts et des bénéfices du passage à plus d’information pour le citoyen, de la profondeur de la refonte nécessaire aux institutions pour s’adapter aux nouvelles pratiques induites par les nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) et des enjeux et controverses autour de la transformation des processus bureaucratiques et politiques. Avecl’avènement du concept d’Etat-providence (providential state) et l’entrée progressive des nouvelles habitudes, attentes et besoins que l’on réunit sous le terme de ‘société de consommation’, le comportement des administrés et ce qu’ils attendent des administrations publiques a petit à petit changé. De plus, la modernisation de nos sociétés, dont Internet est à la fois le moteur et l’achèvement le plussignificatif de ces dernières décennies, conduit à une individualisation des entités sociales, en ce sens que l’individu ne se pense plus comme, avant tout, partie d’une communauté, mais maître de son destin et foyer de possibilités. Possibilités que l’Etat doit faire naître de la meilleure manière, d’où l’exigence d’un service plus proche du citoyen et du consommateur. Le rôle d’Internet dans ceprocessus de mise en avant de l’individu – dont il n’est pas question ici, tellement le sujet est large et fait encore couler de l’encre – est cependant indéniable et, là-aussi, paradoxal puisque qu’il est posé en réponse aux nouvelles questions dont il est la source.

L’administration électronique : risques et opportunités.

Le principe fondateur de l’administration électronique est latransformation des administrations publiques en vue de rendre l’accès à leurs services et la compréhension de leurs missions plus faciles et plus intelligibles pour l’usager. L’administration électronique, ‘e-government’ dans le monde anglo-saxon où le mot government désigne l’administration en général plutôt que le simple appareil gouvernemental, peut se développer dans n’importe quelle administrationpublique, aussi bien dans ses sections en contact avec le public (Front Office) que ses parties purement internes (Back Office). Il s’agit donc d’améliorer l’efficacité de la communication entre l’administration et ses usagers ainsi qu’entre administrations.
Les supports offerts à l’administration électronique sont divers : il peut s’agir bien évidemment d’Internet, dans son acception générale, maisaussi de tout un éventail d’outils que les gouvernements engagés dans le processus de ‘technicisation’ de leur fonctionnement mettent en place pour servir l’usager ou mieux le contrôler. On pense par exemple au Bluetooth, au RFID (auquel on fait parfois référence comme « l’internet des objets »), aux cartes à puces, à la biométrie ; combinés avec la vidéosurveillance et la constitution de bases dedonnées. Et bien-sûr le vote électronique, dont il sera question plus loin, achève de compléter le tableau. En France, le terme « administration électronique » est apparu dans les années 90, avec la publication par Minitel du Journal Officiel, l’organe de presse du gouvernement où sont publiées les nouvelles lois et dispositions juridiques.
L’objectif visé par le passage à une forme...
tracking img