Adolf loos

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4164 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
|
|
Adolf Loos, précurseur de l’Art Moderne
|
"L'architecte est un maçon qui a appris le latin" |

Sommaire

Sommaire p.02

Biographie p.03

Iconographie p.03

Loos Haus, immeuble de la Michaelerplatz, Vienne, 1909-1911 p.04-05

Café Museum, Vienne, 1899 p.06-07

Villa Müller, Prague, 1928-1930p.08-09-10

Bibliographie p.11

Biographie
Adolf Loos est né à Brno le 10 décembre 1870. Après des études menées à l’Ecole royale des arts et métiers de Reichenberg, puis d’architecture à l’Institut universitaire technique de Dresde, Adolf Loos entreprend un séjour aux États-Unis (1893-1896) où il a l’occasion de découvrir les avenues new-yorkaises, de visiter l’Exposition universelle deChicago (1893) et d’apprécier le style fonctionnel de Louis Sullivan. De retour en Autriche, il s'oppose au courant de la Sécession viennoise (courant architectural autrichien proche de l'Art nouveau) et à d'autres mouvements, dont le Deutscher Werkbund. Loos ouvre un paradigme sur l'utilisation juste des éléments de l'architecture sans faux-semblant. Ce mouvement de pensée est initié par OttoWagner. Adolf Loos va à l'encontre de la Sécession, il l’a juge décadente car « décorative ». Loos considère l'ornement comme un artifice complet, qui engendre la laideur : la décoration doit sourdre du matériau et non être « plaquée » dessus. Il rejette l’éclectisme décoratif (immortalisé par le Ring Viennois de l’empereur François-Joseph) que prône « l’Art Nouveau » autrichien traditionaliste del’époque. Il recommande un style « sans style » : fonctionnel, épuré et fondé sur la géométrie. La véritable beauté ne lui semble pas résider dans les ornements mais dans les rapports que les volumes entretiennent entre eux.
Sa vision sociale et humaniste de l'architecture va marquer toute l'architecture du XXe siècle, notamment grâce à son écrit le plus fameux : Ornement et crime (1908), quisera publié par Le Corbusier dans sa revue L'Esprit Nouveau. Il est à ce titre considéré comme un des grands précurseurs de l'architecture moderne.
Suite à la chute de l’Empire austro-hongrois, le parti social démocrate lui confie la direction de l’Office des cités ouvrières (plan « Vienne Rouge »). Loos formule un projet de création d’unités d’habitation qui n’est malheureusement pas retenu.Ecœuré il décide de s’installer à Paris en 1922. Il diffuse ses pensées lors de cours à la Sorbonne et exprime son art dans des plans de villas pour des artistes reconnus tels que Tristan Tzara et Joséphine Baker (habitation non réalisée).
Il décède à Vienne le 23 Août 1933
-------------------------------------------------
Iconographie

* Café Museum, Vienne, 1899

Adolf Loos est considérécomme un homme hors de son temps, notamment lors du projet :
* Loos Haus, immeuble de la Michaelerplatz, Vienne, 1909-1911

Adolf Loos a conçu de nombreuses villas :
* Maison Steiner, Vienne, 1910
* Maison Rufer, Vienne, 1922
En 1920, nommé directeur du Département d'urbanisme à Vienne, il propose alors plusieurs projets de cités ouvrières. L'immeuble à Gradin est un des thèmesrécurrents de son travail. Il est aussi à l'origine du Raumplan, plan en trois dimensions avec des pièces de hauteurs variables selon les besoins. Il prend en compte avec attention les séparations jour/nuit, lieux publics/privés, qu'il articule par des escaliers. Loos développe une monumentalité qui n'est pas académique.
* « The Chicago Tribune Column », projet de concours, Chicago, 1922
*Maison Tzara, Paris, 1925-1926
* Villa Moller, Vienne, 1927-1928
* Villa Müller, Prague, 1928-1930
* Maison Moissi (projet ) 1923, au Lido de Venise
Loos Haus, immeuble de la Michaelerplatz, Vienne, 1909-1911

Réalisée en 1909, la Loos Haus est l'une des œuvres les plus marquantes du grand architecte Adolf Loos ; elle déclencha l'une des plus grandes polémiques architecturales du...
tracking img