Adolphe (benjamin constant)

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3446 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Benjamin Constant Adolphe 1816

Genre
Adolphe est un roman de mœurs, d’analyse psychologique. En effet, l’intrigue n’est pas très originale dans son fonctionnement mais c’est la façon dont le personnage-narrateur s’analyse, se critique, se juge qui donne sa tonalité au récit. La brièveté de ce dernier pourrait d’ailleurs nous pousser à nous interroger sur le type-même de l’œuvre : on ne peuttout à fait dire qu’il s’agit d’une nouvelle mais l’intrigue est très concentrée dans ce roman.
Le sous-titre de l’œuvre nous éclaire un peu plus sur le genre d’Adolphe ; il s’agit d’une anecdote.
Narratologie
Le récit est à la première personne et fait donc croire à une sorte de journal intime (perspective d’Adolphe). Il ne s’agit pas que de l’utilisation de la première personne mais en mêmetemps du fait que ce « je » qui raconte l’histoire en est aussi l’acteur principal et transforme donc le récit en son récit :
je narrant (qui explique, commente, juge) ( je narré (personnage de l’histoire)
Le registre de l’œuvre est très sérieux, allant de pair avec une analyse rigoureuse et sévère parfois. Le dénouement de l’histoire est tragique mais ce qui domine l’œuvre, c’est plutôt lanotion de tension dans le sens où le héros est tiraillé entre l’envie de quitter Elléonore et l’impossibilité de le faire.
Structure
A) Récit cadre
Rencontre de l’éditeur fictif avec Adolphe lors d’un voyage en Italie. Description d’Adolphe comme un homme fatigué, triste, mélancolique, indifférent, seul, las de vivre et malade.
Plus tard, cet homme reçoit une cassette, envoyée par l’aubergiste quicroyait qu’elle devait appartenir soit à lui soit à Adolphe. Cette cassette contient un portrait de femme, des lettres et un cahier contenant l’histoire qui sera racontée dans la suite (= l’histoire d’Adolphe = B). Après dix ans d’incertitude, l’éditeur se décide à publier ce manuscrit après l’avoir confié à un Allemand qui connaissait les protagonistes et le lui renvoyait accompagné d’une lettre( qui, elle, est aussi jointe au texte à la fin (lettre à l’éditeur). De plus, le texte contient la réponse de l’éditeur à cette lettre.
B) Récit dans le récit = mise en abîme : Histoire d’Adolphe

A)B) Récit cadre 1 (Avis de l’éditeur) – récit dans le récit – récit cadre 2
(Lettre à l’éditeur / Réponse)

Effets de cette structure :
• le lecteur se fait une image d’Adolphe avant mêmede la lecture (prolepse : on sait qu’Adolphe va mourir jeune, rongé de chagrin)
• les éléments du récit cadre donnent une impression d’authenticité à l’histoire racontée (faux réalisme)
• le lecteur est influencé par les opinions exprimées dans le récit cadre
• la mise en abîme augmente la distance entre l’auteur Constant et l’histoire : le schéma « auteur – narrateur – personnage » estencore dédoublé par la présence des instances du récit cadre.
Résumé
Adolphe rapporte l'histoire triste d'un jeune homme plein d'avenir qui croit s'éprendre d'une femme âgée de dix ans de plus que lui, Ellénore. Terrifié par les exigences de la passion, sa liaison devient rapidement malheureuse, et Adoplhe n'a pas le courage d'assumer une rupture, d'où un certain désespoir. Ellénore, dont la mortpourrait libérer le héros, le ramène dans le sentiment de culpabilité. L'histoire est celle d'un héros désespéré, qui échoue dans sa vie. Le premier chapitre fait mention du jeune âge d'Adolphe : 22 ans. La première source d'échecs est la relation d'Adolphe avec son père, lequel a perdu son épouse juste après la naissance du héros.
L'influence du père détermine des conséquences. Le texte peut êtrelu comme une interprétation bien pessimiste de la vie. Le texte relève d'un certain classicisme : vigueur analytique, tragique de l'homme, déchirures du moi dans ses contradictions.
Mais pourquoi ce petit roman un peu désuet continue-t-il à fasciner deux siècles après sa rédaction? Les historiens voient une incarnation du «mal du siècle» typiquement romantique dans ce malheureux Adolphe, jeune...
tracking img