Ados et portables

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1279 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dossier pratique n°5
Les ados, leur portable et l’internet mobile : nouveaux usages, nouveaux dangers
Contributeurs : Action Innocence France et l’UNAF avec la collaboration de TNS Sofres - Avril 2010 www.actioninnocence.org – france@actioninnocence.org - www.unaf.fr

Première enquête réalisée en France sur les adolescents et le téléphone portable Méthodologie : Etude menée par TNS Sofresauprès de 500 adolescents de 12 à 17 ans par interviews téléphoniques réalisées du 17 au 19 septembre 2009.

Que font les ados avec leur téléphone portable ? Que craignent-ils ?
L’UNAF et ACTION INNOCENCE ont demandé à TNS SOFRES de réaliser la première étude sur le téléphone portable dédiée aux jeunes avec un double objectif : mieux connaître les pratiques et délivrer des conseils aux parentspour accompagner leurs enfants dans leurs usages. Le téléphone portable et le développement de l’Internet mobile exposent les mineurs à de nouveaux risques que les parents doivent mieux cerner pour mieux les prévenir.

Etre équipé ou ne pas l’être… telle est la seule question
Les discussions avec les parents portent avant tout sur le choix du téléphone et du forfait et peu sur les usages.Pourtant, plus les jeunes grandissent plus les usages du mobile se diversifient : fonction émergente, l’internet mobile concerne 1 adolescent sur 5.

Quelques chiffres
Je n’aimerais pas qu’on me le fasse, mais je le fais quand même aux autres… 43% craignent d’être filmés ou pris en photo dans une situation embarrassante… mais 43% d’entre eux l’ont déjà fait. 24% des adolescents redoutent de recevoirune vidéo ou une image choquante, et ce taux atteint même 35% chez les plus jeunes (12-13 ans). 15% des ados ont déjà fait circuler des contenus choquants. 14% ont déjà reçu des messages à caractère sexuel de camarades, et 10% d’inconnus. 8% ont déjà filmé une bagarre.

Parler, définir des règles, montrer l’exemple
• Parlez-en : l’usage du téléphone mobile doit être un sujet d’échange et dedialogue au sein de la famille ! Cela ne s’oppose pas à recherche de confiance et d’autonomie de l’adolescent, bien au contraire ! Fixez des règles : les adolescents attendent des parents qu’ils fixent des règles ou des repères, même si c’est pour les transgresser. Donnez l’exemple : veillez à montrer l’exemple à vos enfants… les règles de sécurité et de civisme s’appliquent à tout le monde !

• •Téléphone portable, ordinateur : mêmes risques, mêmes règles
• Protection des données personnelles : rappelez à votre enfant qu’il ne doit pas dévoiler d’informations personnelles sur les tchats, les forums de discussion ou les réseaux sociaux. Harcèlement, sexting, contenu violent ou choquant : des simples blagues potaches aux conduites à risque, il n’y a souvent qu’un pas. Encouragez votreenfant à vous avertir s’il est victime de quelque chose qui lui déplait. Soulignez qu’il n’est pas responsable de ce qu’il subit. Education numérique : être parent aujourd’hui nécessite d’intégrer les nouvelles technologies. Cependant, certaines bases d’éducation restent les mêmes qu’avant , comme ne pas faire aux autres ce que l’on ne voudrait pas que l’on nous fasse, ou être respectueux des autres…Contrôle parental : demandez à votre opérateur d’activer le contrôle parental sur le mobile de votre enfant. Mais attention, aucun système ne garantit une protection absolue.







Les jeunes sont conscients des règles d’utilisation liées à la santé mais ne les appliquent pas 77% des ados savent qu’il est conseillé d’utiliser un kit oreillette mais seulement 34% le font. 96% saventqu’il est déconseillé de dormir avec un portable sous l’oreiller mais 31% le font. En ce qui concerne les contacts avec les inconnus, ce sont 4 adolescents par classe qui sont concernés 15% des adolescents ont déjà donné leur numéro de mobile à un inconnu rencontré sur Internet. 14% ont déjà envoyé un SMS à quelqu’un qu’ils ne connaissaient pas. Le portable à l’école… 54% des ados ont déjà eu...
tracking img