Adoslescence

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1290 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction :

Dans les années 90, il n’y avait que 1 adolescent sur 10 qui utilisait des sites de discussions sur internet. Durant cette période, les jeunes utilisaient essentiellement des « tchats » anonymes qui augmentaient le risque de rencontre avec des inconnus sans but apparent.
Depuis le début des années 2000, les réseaux sociaux se sont largement démocratisés avec 8 adolescentssur 10 qui se déclarent utilisateurs des messageries instantanées et de sites de type « Facebook » ou encore « MySpace ».
Cependant certains peuvent avoir du mal à combler leur besoin d'intégration sociale et vivent davantage de solitude qu'ils ne le souhaiteraient.
On peut alors se demander si les réseaux sociaux sont de bons moyens de socialisation et d’apports culturels pour les jeunes ?Pour répondre à cette interrogation, nous étudierons dans un premier temps, en quoi les réseaux sociaux d’internet sont des moyens de socialisation puis nous étudierons dans un deuxième temps, comment les réseaux sociaux sont sources d’apports culturels.

1. Les réseaux sociaux, un moyen de socialisation
a. Les facteurs qui motivent les jeunes à l’utilisation des réseaux sociaux
Dans un mondequi tend à l’individualisme, les réseaux sociaux sont devenus une manière efficace et contemporaine pour les jeunes d’aujourd’hui de sortir de ce phénomène.
En effet comme dans notre société et sur ces réseaux, la population tend à se segmenter en fonction : des modes suivies plus ou moins par chacun, des appartenances religieuses, des opinions politiques ou encore des passions. Il est doncnormal, de ressentir un besoin d’appartenance à un groupe de personnes ou un groupe d’idées afin, d’échapper à la solitude, car l’homme ne peut pas vivre sans autrui, il a besoin de communiquer avec son entourage.
Par ailleurs pour s’intégrer aux groupes, il faut que l’individu de manière général, retrouve ses critères personnels dans un ou plusieurs de ces groupes.
On a ainsi constaté ledéveloppement massif de groupes de tous genres sur l’un des réseaux sociaux les plus utilisé, « Facebook », à l’exemple d’un groupe intitulé: «Pas de sexe avant le mariage » qui rassemble des personnes à la fois suivant ce phénomène de mode et des gens avec certaines convictions religieuses.
On a aussi pu observer l’apparition de réseaux sociaux consacrés à la politique, qui a débuté avec la campagneprésidentielle de Barack Obama et qui voit son évolution sur le sol français avec la création de réseaux sociaux consacrés par exemple au parti socialiste avec « la Coopol » et au parti de l’UMP avec « les Créateurs de Possibles ».
b. Les apports de cette socialisation
Une fois le besoin d'appartenance sociale comblé, les réseaux sociaux participent à la satisfaction individuelle d’autres besoinscomme l’estime de soi : L’adolescent instaure alors un respect de « lui-même ».

Ainsi il met en commun la valorisation de ses idées et se trouve dans la capacité d’avoir ses propres objectifs et donc d’élaborer des projets concrets. De plus l’adolescent établit un respect mutuel avec les autres membres du même groupe.

Par l’intermédiaire du regard d’autrui, il se sent donc récompenser de sesefforts d’intégrations ce qui lui procure un réel sentiment de reconnaissance, qui génère un épanouissement psychologique.

Enfin les apports de la socialisation via les réseaux sociaux créés, complètent ou renforcent les relations sociales comme l’amitié et l’amour.

Les sites sociaux sont devenus également des moyens d’agrandir l’espace de vie réel de l’adolescent.

Le fait que lesréseaux sociaux puissent être utilisés par les jeunes pour se connecter avec des gens qu’ils ne connaissent pas, offre des avantages tels qu’une meilleure intégration dans les paliers supérieurs du parcours scolaire, ce qui procurerait une absence d’appréhension de l’inconnu et donc de stress, voir même une sensation supplémentaire de confiance en soi qui pourrait s’avérer payante dans la...
tracking img