Aelius aristide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Aelius Aristide est un rhéteur et un sophiste grec né vers 117 dans la région de Mysie, en Asie Mineure. Ce dernier appartenait à une famille fortunée et possédait la citoyenneté romaine. L'hommeétait de santé fragile notamment après un voyage à Rome vers 143.
Les « Discours Sacrés » d'Aelius Aristide sont une source écrite narrative à la manière un journal intime ou une sorte d'autobiographieracontant la vie de l'auteur. Des indices nous laissent penser que les évènements narrés par Aristide se situent entre 152 et 153 après J-C. En effet il est mentionné que le proconsul en poste àl'époque était nommé Sévère à la ligne 15 et que Aelius Aristide avait reçu « une lettre des empereurs , de l'Autocrator lui même et de son fils » aux lignes 11-12 ce qui fait référence à Antonin le Pieuxet à son successeur, son fils adopté Marc Aurèle.
Le contexte de l'époque est marqué par le règne d'Antonin le Pieux qui accède au pouvoir en 138 après le décès d'Hadrien qui en fera son fils adoptif.Le règne d'Antonin est considéré dans l'age d'or des Antonins comme l'apogée de l'empire romain qui à cette époque, avait atteint son extension géographique maximale. Il est tout aussi exact que,sous Antonin, aucune guerre ne fut déclarée et qu'aucune révolte majeure n'éclata dans les provinces. Les relations entre le Sénat et l'empereur étaient également bonnes.
Aelius Aristide dans ses« Discours Sacrés » commence dans une première partie par expliquer le fonctionnement des élections pour le poste de proconsul, auquel dix prétendants sont nommés. L'auteur explique ensuite qu'il faisaitparti de ces dix prétendants du fait de ses biens et de son rang plus qu'honorable d'orateur. Aristide précise enfin qu'il fut nommé pour défendre la paix. Dans une seconde partie l'auteur expliquecomment l'histoire se finit. Il reçoit en effet une lettre de l'empereur qui confirme son immunité du fait de son statut d'orateur, enfin il est dit que le proconsul Sévère accepta la décision « de...
tracking img