Affaire bamberski

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Dans les homicides et les meurtres et poison est une arme très utilisé, donc pour déterminer la présence des toxiques dans le corps des victimes on fait appel à la toxicologie, il consiste àrechercher les poisons, les drogues et les médicaments responsables de l'intoxication d'un individu.
Le terme toxique vient du grec « toxikon », donc on peut dire que les effets toxiques que peuvent avoirles aliments et les matériaux sont connus depuis des siècles avant J.C.
Un des cas de meurtre avec du poison est le cas de l’affaire Bamberski : une jeune fille Kalinka Bamberski a été retrouvée mortechez Dieter Krombach. D’après les analyses elle aurait été empoisonné par du cobalt.

Kalinka Bamberski a été retrouvée morte le 10 juillet 1982 (âgée alors de 15 ans) à Lindau en Allemagne, audomicile de son beau-père, le cardiologue Dieter Krombach. Sur le corps de la victime les scientifiques ont trouvé des traces d’injections sur sa jambe gauche et sur son bras, d’après Krombach lesproduits sont injectés par lui et sont destinés à réanimer sa belle-fille (quand il l’avait trouvé inerte), les scientifiques confirment ses dits mais trouvent des toxiques dangereux dans les injections dubras de la victime.
Pour déterminer ces toxiques on utilise la toxicologie, qui est composée de différentes méthodes d’analyses comme l’analyse chimique séparative, l’identification des substancespar détecteurs spécifiques, l’indentification de composés par spectrophotométrie, et des tests de dépistage des toxiques, pour savoir ce que la victime a ingéré et en quelle quantité.
Pour pratiquerla toxicologie sur la victime on prélève des échantillons de sang, d’urine, de cheveux et de liquide gastrique de son corps. Dans le cas de Kalinka puisqu’on a trouvé des traces de piqûres(injections intraveineuses) sur son corps, on va surtout s’intéresser à son sang.
Pour analyser le sang on utilise les méthodes spectrales, plus précisément la technique de la spectrométrie d’absorption...
tracking img