Affaire chirac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1758 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Proces chirac
Etats des lieux.

Redevenu justiciable ordinaire depuis la fin de son mandat à l’Elysée, Jacques Chirac est renvoyé devant la justice pour «détournement de fonds publics» et «abus de confiance» dans le dossier parisien.

Ce dossier porte sur 21 emplois présumés de complaisance, rétribués sur fonds publics entre octobre 1992 et mai 1995, alors que Jacques Chirac était maire deParis. A Nanterre, c’est pour sept emplois fictifs que l’ex-chef de l’Etat a été mis en examen, pour prise illégale d’intérêts.

L'ancien président Jacques Chirac sera jugé du 7 mars au 4 avril par le tribunal correctionnel de Paris dans deux affaires d'emplois présumés fictifs à la mairie de Paris, qui ont été instruites à Nanterre et Paris.
Genèse :

Ces affaires remontent au temps, oùJ.Chirac était Maire de Paris (mars 1977), jusqu’en 1995, Le nom de Jacque Chirac est apparu dans de nombreuses affaires, dans les années 90. Aucune, n’a abouti sur des poursuites, l’ex chef de l’Etat étant protégé par son immunité présidentielle.

Revue de détails…..
1er dossier : le plus retentissant ; celui des HLM de PARIS. DOSSIER REFERME

Instruit par Eric Haphène, en 1994, le juge deCréteil, s’attache à démontrer que les marchés publics de l’office HLM ont servie, à alimenter, les caisses du RPR, en échange de l’obtention des marchés truqués. Les entreprises reversaient des commissions à des intermédiaires. Le plus importants d’entre Eux, Jean Claude Mery, collecteur occulte du mouvement gaulliste, qui confirme, les soupçons de la justice, dans la fameuse cassette vidéo, révélée,en septembre 2000, pour la première fois, Il mettait, en cause, l’ex chef de l’Etat et son homme de confiance ; Michel Roussin.
Les poursuites engagées, à l’encontre de Michel Roussin (84-93), Directeur de Cabinet du Maire de Paris, à l’époque des faits, ont été annulés, par la Cour d’appel. Et Jean Tiberi (83-95), 1er Adjoint de Chirac et Président de l’Opac est poursuivit pour traficd’influence.

2ème dossier : l’affaire des marchés publics d’Ile de France DOSSIER REFERME

Le système est identique au précédent, avec une différence de taille : les détournements, organisés autour des marchés de construction et de rénovation des lycées, de la région parisienne, auraient profités à plusieurs formations politiques du RPR, qui présidait au Conseil régional d’ile de France.
Le voletconcernant J.Chirac, portait sur des billets d’avions payés en espèce. La justice soupçonnait que les 336.210 euros versés, an liquide, puissent provenir des commissions occultes versées, par les entreprises, de BTP, qui avaient obtenus les marchés. L’ex-président, n’avait pas pu être entendu par un juge, car il bénéficiait de l’immunité pénale du chef de l’Etat.
Dans cette affaire, ont été enautres condamnés en 2005 (2006 pour le procès en appel), Michel Giraud (président RPR du conseil général d’ile de France), Miche Roussin, ex-bras droit de Chirac à la mairie de Paris. Louise Yvonne Casatte, trésorerie occulte du RPR et Guy Drut, finalement amnistié en 2006 par Jacque Chirac.

3ème dossier : la SEMPAP, du nom d’une société d’économie mixte, chargée de tous les travaux d’imprimerie dela ville de Paris. DOSSIER REFERME

Cette instruction met en évidence, d’important détournement de fond, malgré 3 rapports d’inspection, dénonçant, les dérives de la société d’économie mixte. Le maire, Jacque Chirac, n’a pourtant jamais, réagis. Les organes de contrôles, comme la préfecture non plus.
L’enquête ouverte pour « favoritisme », détournement de fonds publics et prise illégaled’intérêts visait la SEMPAP, une société d’économie mixte chargée, entre 1986 et 1996, des travaux d’imprimerie de la Mairie de Paris. La société d’économie mixte parisienne de prestations SEMPAP, dissout e, 1996, était soupçonnée d’avoir favorisé, des entreprises dans la passation de marchés publics, d’avoir financé le RPR, via le cabinet de la mairie de Paris et d’avoir imprimé des documents...
tracking img